Ecomnews - Adds
Aveyron: La Région a décide de soutenir la phase d’étude du projet de renaissance d’une fonderie sur le site de la SAM 
Par Denys Bédarride publié le 01 MARS 2022 à 09:56
Les élus régionaux, réunis en commission permanente ce 18 février, ont voté sur proposition de Carole Delga, présidente de la Région Occitanie, une aide d’1,2 M€ pour la réalisation d’études autour d’un projet global de création d'une nouvelle unité de production sur l’ancien site de la SAM à Viviez.

La Région mène depuis plusieurs mois aux côtés de l’Etat, des représentants du personnel et des acteurs locaux un travail collectif pour la réindustrialisation du site de la SAM et du bassin de Decazeville. Plusieurs pistes industrielles avancent et devraient se concrétiser dans les mois à venir permettant d’apporter de nouvelles activités sur le bassin et de proposer des solutions d’emplois pour les salariés.

Parmi elles, la réindustrialisation du site de la SAM avec un projet de renaissance d’une fonderie porté par l’entrepreneur lotois Matthieu Hede, président de MH Industries, (Diace à Vayrac, Fin’Tech à Albi…).

Afin d’analyser la faisabilité du projet et étudier les perspectives de déploiement hors automobile, la Région accompagne la réalisation d’études à hauteur d’1,2 M€.

Les conclusions des études seront rendues à l’été. Si la faisabilité du projet est confirmée l’activité pourrait reprendre dès 2023 et créer environ 130 emplois en deux ans.

?id=u2iliotx8kUVom4soMcjX36otjSNjWDE

« Depuis le début, je me suis engagée pour sauvegarder le site et l’outil industriel de la SAM et préserver les compétences sur notre territoire. Avec le Premier ministre, le Ministre de l’économie, la Ministre déléguée à l’industrie et les élus locaux nous sommes dans une démarche concertée pour apporter des solutions car nous croyons au potentiel industriel du bassin de Decazeville.

C’est tout le sens du travail mené par la Région sur le projet d’activité de fonderieporté par un lotois, Matthieu Hede, dont les ambitions répondent à nos priorités : reprise d’un maximum d’emplois, réindustrialisation et diversification. Ce projet, concerté avec l’Etat mais également avec les représentants du personnel, entre dans une phase d’études préliminaires. Matthieu Hede et ses équipes sont au travail et la Région est à leurs côtés pour permettre la concrétisation du projet.

Nous finançons à hauteur d’1,2 M€ cette phase d’étude et nous continuerons d’apporter des moyens exceptionnels pour préserver les outils de production présents à Viviez et permettre un retour à l’emploi pour les salariés impactés par la liquidation judiciaire. Sur ce dossier, l’union sacrée de toutes et tous doit prévaloir » a déclaré Carole Delga, présidente de la Région Occitanie.

Ecomnews - Adds