Ecomnews - Adds
Le BIC de Montpellier : 30 ans d’innovation !
Par Fiona Urbain publié le 17 MAI 2018 à 17:22
Le Business Innovation Center (BIC) de Montpellier fête ses 30 ans cette année. Le BIC a accompagné plus de 670 entreprises depuis sa création et il a été classé 2ème meilleur incubateur au monde, par UBI Global, en février dernier. Interviews croisées de Philippe Saurel, Maire de Montpellier, et Président de la Métropole, Chantal Marion, Vice-Présidente en charge de l'Economie, Marie-Thérèse Mercier, Conseillère Régionale et Telma Lampreia, senior project manager d'UBI Global.

Créé en 1987, le BIC de Montpellier regroupe Cap Alpha à Clapiers, Cap Omega et le Mibi au Millénaire. En trente ans, l’incubateur a accompagné plus de 670 jeunes pousses, dont 65 % dans le numérique, 15 % dans les biotech/medtech et 9 % dans les cleantech.

Ces entreprises ont généré près de 5 000 emplois et un chiffre d’affaires cumulé de l’ensemble des entreprises de 650 millions d’euros.

A 3 ans, 90,6 % d’entre elles sont encore en activité contre 71% en moyenne au niveau national. 79% des incubées au BIC témoignent de leur réussite à 5 ans contre 51,5 % au niveau national.

?id=Y8D9Ce3q7uZKyTCskU13d50vSOn7cfE7

2ème meilleur incubateur mondial

Derrière Dublin et avant Rio, le BIC s'est classé 2ème mondial selon le classement Ubi Global en février dernier. Seul français du Top 10, le BIC de Montpellier Méditerranée Métropole était en concurrence avec les plus grands incubateurs européens, asiatiques ou américains.

?id=7fsChDzBV6RpddDXQ49yy7exerX8M4uO

Créateur de success stories

Figure de proue de la French Tech, le BIC fait rayonner dans le monde entier l’expertise montpelliéraine en matière d’innovation et a permis l’émergence d’entreprises de premier plan. C’est le cas par exemple pour :

  • TEADS, développeur de solution de vidéo programmatique. Teads compte aujourd’hui 450 employés dans 18 pays différents. La société a été acquise par le groupe Altice en mars 2017 pour 285 millions d'euros.
  • AQUAFADAS, éditeur de logiciels innovants, spécialisé dans les solutions mobiles, rachetée en 2012 par Kobo, le spécialiste canadien du livre numérique.
  • NEOTIC, qui s’est rapprochée du groupe Maferme pour devenir Smag Group, leader français des systèmes d’information agronomiques.

De nombreuses startups ont également réussi leur introduction en bourse à l’image de :

  • AWOX (21,5 millions d'euros en 2014), leader des objets inter-connectés grand public.
  • MEDTECH (20 millions d'euros en 2016), expert en robotique neuro-chirurgicale.
  • OCEASOFT (8,6 millions d'euros), spécialisée dans les capteurs connectés pour l’industrie.

?id=KymFzgPjV568Br8ocFNdOJGNqJHhJoID

Ecomnews - Adds