Ecomnews - Adds
Bordeaux : Luos lève 1,2 million d’euros et va doubler ses effectifs
Par Fiona Urbain publié le 26 FEVR 2021 à 09:11
Trois ans après son lancement, la deeptech Luos annonce une première levée de fonds de 1,2 million d’euros. Une nouvelle étape clé qui permettra à la start-up de démocratiser en France sa technologie open source embarquée, de doubler ses effectifs et d’exporter sa philosophie et sa méthodologie aux Etats-Unis, en Allemagne et Espagne, au Japon et en Corée du Sud.

Une première en France pour le secteur des technologies embarquées.

Lancée par Nicolas Rabault, Simon Baudry et Emmanuel Allely, 3 trentenaires passionnés de hardware et de technologie, la start-up a développé une architecture logicielle permettant de concevoir, tester et déployer efficacement des applications embarquées (systèmes électroniques se trouvant à l’intérieur des équipements).

Concrètement, Luos met gratuitement à disposition des développeurs embarqués, des CTO et des directions de l’innovation, une méthodologie modulaire pour simplifier la création et le partage de conteneurs logiciels et d’API (Application Programming Interface).

En d’autres termes, Luos encapsule les fonctions hardware et software sous forme de microservices pour que chaque appareil électronique ait un ensemble de fonctions qui communiquent et se reconnaissent, mais restent indépendantes les unes des autres.

Les avantages sont multiples ! Tout d’abord cela permet aux utilisateurs de faire évoluer leurs produits par fonction, sans se soucier de la façon dont elles communiquent.

Ensuite, Luos simplifie la création d’options et de gammes de produits, et permet donc de capitaliser sur les développements passés grâce à son abstraction hardware. Et enfin cela permet de segmenter le travail en équipe.

Si le concept de microservices est déjà démocratisé et a déjà fait ses preuves dans le monde du web, il est très innovant dans le milieu du système embarqué.

Luos recrute 10 profils, renforce sa présence en France et se développe à l'international

L’offre déployée par Luos a tout d’abord séduit les secteurs des nouvelles mobilités, du smart électroménager et de la robotique de service, en répondant parfaitement aux contraintes de coûts, d’encombrement et de puissance de calcul rencontrées. La start-up travaille notamment aux côtés de 3DiTex, Cala, Nimbl’Bot ou Pollen Robotics.

Depuis quelques mois, elle est également approchée par les secteurs de l’aéronautique, de l’aérospatial, de la robotique industrielle, et de l’IoT. Un engouement marqué, qui continue de démocratiser cette technologie deeptech en France, et intéresse déjà des entreprises outre-Atlantique.

Pour poursuivre son développement, Luos ouvre 10 postes en 2021, doublant ainsi ses effectifs, sur des profils techniques, commerciaux, marketing et customer success.

Une évolution au cœur des équipes pour accompagner le déploiement de l’offre dans des pays avec un attrait fort sur tout l’univers systèmes embarqués : Etats-Unis, Allemagne, Espagne, Japon et Corée du Sud.

© Photo : Luos

Ecomnews - Adds