Ecomnews - Adds
Bouches-du-Rhône : Le plus grand site de production d’hydrogène renouvelable de France sera construit à Châteauneuf-les-Martigues
Par Robert Fages publié le 02 FEVR 2021 à 09:56
Une solution de gestion innovante pour la production et le stockage d'hydrogène sera mise en œuvre pour gérer l'intermittence de la production d’électricité solaire et le besoin d’alimentation en continu de la bioraffinerie.

Total et Engie ont signé un accord de coopération pour concevoir, développer, construire et exploiter le projet Masshylia, le plus grand site de production d’hydrogène renouvelable de France à Châteauneuf-les-Martigues.

Situé au cœur de la bioraffinerie de Total à La Mède et alimenté par des fermes solaires d’une capacité globale de plus de 100 MW, l’électrolyseur de 40 MW produira 5 tonnes d’hydrogène vert par jour répondant aux besoins du processus de production de biocarburants de la bioraffinerie Total de La Mède, évitant 15 000 tonnes d'émissions de CO2 par an.

Une solution de gestion innovante pour la production et le stockage d'hydrogène sera mise en œuvre pour gérer l'intermittence de la production d’électricité solaire et le besoin d’alimentation en continu de la bioraffinerie.

Le projet intègre ainsi la mise en œuvre de 5 innovations qui préfigurent les solutions de décarbonation de l’Industrie, sans aucun précédent en Europe :

- un système de pilotage digital de la fourniture d’hydrogène en continu avec une gestion en temps réel de la production d’électricité solaire ;

- l’optimisation de l’intégration de plusieurs fermes photovoltaïques alimentant l’électrolyseur pour minimiser les pertes d’énergie et limiter les congestions du réseau ;

- un stockage d’hydrogène de grande ampleur pour équilibrer production d’électricité intermittente et consommation d’hydrogène continue ;

- une connexion directe en courant continu entre une ferme photovoltaïque et l’électrolyseur pour améliorer le bilan énergétique ;

- une sécurité industrielle renforcée grâce à l’utilisation de modèles numériques 3D pour chaque composant de l’installation.

Au-delà de cette première phase, de nouvelles fermes renouvelables pourront être développées par les partenaires pour l’électrolyseur qui a la capacité de produire jusqu’à 15 tonnes d’hydrogène vert par jour. La construction pourrait démarrer en 2022 en vue d’une production en 2024.

« L’innovation et la durabilité sont au cœur de ce projet commun. Nous croyons dans l’avenir de l’hydrogène renouvelable. Cette installation de production d’hydrogène renouvelable est une nouvelle étape de notre engagement à atteindre la neutralité carbone d’ici 2050 » explique Philippe Sauquet, président Gas, Renewables & Power de Total.

Et Gwenaëlle Avice-Huet, directrice générale adjointe d’Engie en charge des Energies renouvelables d’ajouter :

« Le projet Masshylia démontre la capacité d’Engie à relever les défis de la transition énergétique en développant des solutions innovantes neutres en carbone. Il ouvre la voie à un « Hub » d’hydrogène renouvelable multi-usages dans un proche avenir, fortement ancré dans la région et avec une portée internationale ».

Ecomnews - Adds