Ecomnews - Adds
Caisse d’Épargne Côte d'Azur : Vitibanque fête ses deux ans
Par Sanya Maignal publié le 21 NOV 2019 à 14:52
Après deux ans d'existence, le bilan de Vitibanque est très satisfaisant. Une équipe compétente accompagne, grâce à un dispositif à 360° aussi bien les jeunes porteurs de projets que de gros domaines. Installé dans le Var, ce Centre d'affaires dédié à la viticulture annonce des perspectives d'ouverture sur d'autres productions agricoles.

Repérer des secteurs d'activités porteurs aux besoins spécifiques et/ou potentiels importants et mettre en place des projets avec comme ambition la conquête de rentabilité... Cette politique de la Caisse d’Épargne Côte d'Azur a donné vie, il y a deux ans, à Vitibanque.

Le choix du lieu, le Var, et de l'activité était tout à fait logique : avec plus de 30.000 hectares de vignobles, ce département de la Côte d'Azur est le premier producteur de rosé au monde et la viticulture est sa première richesse agricole.

Le secteur (y compris les Alpes Maritimes) compte quelques 650 exploitations. « Aujourd'hui, seulement deux ans après l'ouverture, on pèse 20% du marché », annonce fièrement Jacques-Olivier Hurbal, Membre du Directoire, Pôle Banque des Décideurs en Région.

?id=TvH6SKO2b5yXHV404pHm6tdXj1q1Sn1R

Bilan positif en termes de reconnaissance auprès du public

mais pas que ! Les chiffres témoignent également du succès de ce Centre d'affaires situé aux Arcs-sur-Argens. « Nous avons diffusé 95 millions d'euros de crédits, précise le Directeur Philippe Rouquette, notamment pour le financement des acquisitions des parcelles des vignes ou pour le matériel. »

Depuis deux ans 230 nouveaux comptes ont été ouverts pour des exploitations viticoles, négociants, coopératives ou autres entreprises de la filière. Le chiffre d'affaires s'élève à 1 million d'euros.

Ce bilan très satisfaisant est le résultat de la compétence des cinq collaborateurs et leur connaissance du territoire, de la proximité avec les clients, de la réactivité et d'une offre produit adaptée.

Le Centre d'affaires viticulture dispose d'un réel pouvoir de décision et répond à tous les besoins sauf en termes d'assurance, et notamment celle liée aux aléas. Philippe Rouquette espère pouvoir en proposer prochainement en collaboration avec la BPCE.

Un dispositif à 360°

Prenant en compte les besoins spécifiques de la filière viticole, Vitibanque a mis en place un crédit « Terre et vignes », pour le financement du foncier jusqu'à 25 ans, un crédit « plantation » spécifique prévoyant un différé d'amortissement de 3 ans jusqu'à la première feuille ou encore des cautionnements dédiés sans oublier des solutions d'accompagnement à l'international.

Les jeunes producteurs, porteurs de projets ou les plus gros domaines trouveront des solutions pour le développement de leur activité. Dans le cadre du suivi des jeunes agriculteurs, Vitibanque a financé dernièrement, à hauteur de 100.000 €, une machine à planter équipée du guidage total satellitaire par GPS permettant un gain de temps sur la main d’œuvre.

Sans oublier les fleurs, figues et autres olives

Après Vitibanque, Nautibanque, Luxury, Centre d'affaires dédié à la parfumerie, La Caisse d’Épargne Côte d'Azur annonce les perspectives d'ouverture sur d'autres marchés agricoles : floriculture, horticulture, arboriculture avec l'appellation Figues de Solliès, oléiculture, maraîchages...

« Nous allons nous tourner vers tout ce qui est tourisme, tout ce qui concerne la santé, le sport, et nous travaillons beaucoup sur les aidants et comment aider ces gens qui se consacrent aux autres », confie Jacques-Olivier Hurbal.

?id=e22wziJBhzmar8u3uQAvnK1jy8K396hZ

Ecomnews - Adds