Ecomnews - Adds
Sophia-Antipolis : Une charte « Zéro déchet plastique » pour un territoire avec une « COP d'avance » 
Par Sanya Maignal publié le 08 FEVR 2021 à 09:52
Pour un territoire exceptionnel, des mesures exceptionnelles pour le plan climat construit autour de 100 actions concrètes composées en 5 axes. Engagée depuis près de 10 ans pour faire du territoire une zone où il fait bon vivre, la Communauté d'agglomération Sophia Antipolis mène depuis 2018 des actions zéro déchet. En signant la charte « Zéro déchet plastique », la Casa s'engage activement et davantage aux côtés de la Région Sud dans une démarche pour l'environnement. 

Entre médecins et hommes d'action, les deux présidents sont sur la même longueur d’ondes quand on parle d'environnement.

Si Renaud Muselier souligne que la Région Sud, dont il est Président, consacre 30 % de son budget pour préserver ce territoire exceptionnel, Jean Leonetti parle avec fierté des actions concrètes que la Communauté d’agglomération Sophia Antipolis, qu’il préside, a déjà mise en place.

?id=KCCokDnstK74kkgqBxylkkm6SMF8uReQ

100 actions 3 axes

À travers son Plan Climat, une « COP d’avance », la Région Sud mène de nombreuses actions pour préserver les milieux naturels et la biodiversité, limiter et résorber les pollutions, notamment celles dues aux déchets plastiques.

Ainsi, dès 2017, la Région a lancé un programme ambitieux « Zéro Déchet Plastique à l’horizon 2030 » en élaborant un plan d’actions pour lutter contre les déchets rejetés dans notre environnement et notamment en mer Méditerranée.

?id=T1M6kSlzYh636ovOjVTz8xDMWjMABQav


Qu'il s'agisse de la terre, de la mer ou de l'air les actions et les résultats sont concrets : la décarbonation est prévue pour 2036 (alors que les objectifs mondiaux sont pour 2050), la Région Sud a la première flotte électrique de France, une borne électrique tous les 35 km, 150 cars Zou passent en électrique et c’est la première région en termes de projet de mise en place de l'hydrogène pour les transports publics !

Le Plan Climat une « COP d’avance » est construit autour de cinq thématiques. L’air, la mer, la terre, l’énergie et les déchets et la charte « Zéro déchet plastique » a plusieurs objectifs : sensibiliser à la réduction des déchets plastiques, mettre en œuvre une utilisation raisonnée des matières plastiques, gérer et valoriser les déchets plastiques…

La Communauté d’Agglomération Sophia Antipolis est, selon Renaud Muselier, exemplaire et déjà très impliquée sur la réduction des déchets et le « Zéro Déchet Plastique », avec l’accompagnement des particuliers et des familles vers un changement durable de leurs habitudes de consommation.

?id=m2NQCaVxudhREUiMbtMArA7n0JehFg0w

Résultats visibles sur le territoire de la CASA

Les résultats sont là en ce qui concerne la CASA : les déchets sont en réduction de 36 % pour la poubelle noire et de 23 % pour la poubelle jaune. La signature de la charte « zéro déchet plastique » est hautement symbolique et témoin d’un engagement sans faille en faveur de l’environnement et de son impact sur le quotidien des habitants. .

« Arrive le moment où nous avons pris conscience du danger du plastique, un élément fortement polluant pour longtemps !, souligne Jean Leonetti. C'est la raison pour laquelle nous signons la charte contre le développement du plastique qui permettra de diminuer la production, de sensibiliser les citoyens et de ne pas polluer en particulier la Méditerranée ».

?id=5rkiAod9Avnsjh7KHVYxC5ap7xSWjtw1

Grâce aux efforts réalisés par les habitants, les gestes de tri font désormais partie des bonnes habitudes quotidiennes. Ainsi ce sont des tonnages de tri des emballages qui ont augmenté de près de 35 %, avec 97 % des déchets collectés qui sont valorisés, et 90 kilos de déchets recyclés par habitant chaque année, dont 33 kilos de verre.

« Les actions mises en place sur le territoire de la CASA sans concrètes afin que les déchets soient recyclés, la jeunesse est sensibilisée à ce problème et on travaille avec les industriels pour qu'ils en produisent de moins en moins car avec une production moindre la pollution va diminuer » précise Jean Leonetti.

?id=D8D9LnGqo7XzSnRIQyg2YglwKbYTmgOk

Un budget de 500M€ par an pour l’environnement

Il s'agit d'une action globale dans laquelle la Casa est partenaire de la Région qui met des moyens importants : une enveloppe de 500 millions d'euros par an, 30 % du budget, est dédiée à la « COP d'avance ». « C'est colossal et on va passer à 40 % sur le prochain exercice, promet Renaud Muselier . On va monter jusqu'à 650 millions d'euros pour la totalité des projets ».

Quatre millions d’euros sont consacrés chaque année au développement de l’économie circulaire ; l’objectif « Zéro Plastique » de la Région se décline à toutes les étapes de fabrication et de consommation, avec le soutien à l’éco-conception, le réemploi, le recyclage, la valorisation.

Ecomnews - Adds