Ecomnews - Adds
Charente-Maritime: L’Agglomération de La Rochelle solidaire de ses entreprises
Par Robert Fages publié le 08 MAI 2020 à 08:00
Pour venir en soutien aux entreprises, l'Agglomération a voté une enveloppe de plus de 6 millions d'€.

Consciente qu’aucune entreprise du territoire ne doit être oubliée dans la crise économique actuelle découlant de la pandémie de Covid-19, la Communauté d’Agglomération de La Rochelle en Charente-Maritime, présidée par Jean-François Fountaine, et son service Développement économique, dirigé par Laurent Trévinal, ont décidé d’être présents pour les accompagner et les faire bénéficier d’aides dans cette période difficile.

Les missions de l’équipe du service de Développement économique ont été très vite été intégrées au « Plan de continuité de l’activité » de la collectivité.

Et pour cause, elles sont indispensables pour soutenir l’activité économique et aider les entreprises à faire face à la perte de chiffre d’affaires.

« Nous traitons les demandes des entreprises qui veulent acheter des terrains sur l’Agglomération, nous assurons le bon fonctionnement des pépinières, nous accompagnons les projets. Nous continuons aussi à jouer notre rôle d’interface entre les entreprises et les autres administrations, les financeurs », détaille Laurent Trévinal.

A cela s’ajoutent des actions spécifiques liées à la crise du Covid-19.

« Ainsi, toutes les entreprises accompagnées par l'Agglo ont été contactées pour être informées des aides dont elles peuvent bénéficier et connaître leurs difficultés et besoins.

Parallèlement, des webinaires sur les outils à mobiliser pour faire face à la crise et en anticiper la sortie sont proposés par La Rochelle Technopole aux entreprises qu’elle suit » ajoute Laurent Trévinal qui poursuit :

« Face aux conséquences économiques de la pandémie de Coovid-19, l’Agglo de La Rochelle a mis en place un plan d’urgence et de relance pour les entreprises ».

Et le président de l’Agglomération de La Rochelle de préciser :

« Pour venir en soutien aux entreprises n’entrant pas dans le champ des dispositifs étatiques et régionaux, l’Agglomération a prévu une enveloppe de plus de 6 millions d’€.

Les entreprises créées entre le 1er janvier et le 16 mars 2020, impactées par le confinement, peuvent bénéficier de 3 000 € dans le cadre du Fonds d’urgence pour les entreprises naissantes.

Les petites structures de 1 à 10 salariés, qui assurent des activités de proximité, peuvent obtenir une subvention de 1 500 € par emploi. A titre exceptionnel et en fonction de leur situation, une aide jusqu’à 100 000 € pourrait être donnée à des entreprises plus grandes (de 11 à 50 salariés). L'attribution sera décidée collégialement par un jury de partenaires ».

Et Laurent Trévinal de conclure : « Nous voulons être sûrs qu’aucune entreprise ne sera laissée sur le bord du chemin. Et allons faire tout notre possible pour qu’il y ait le moins de casse possible ».

Ecomnews - Adds