Ecomnews - Adds
Au coeur de Sauramps : le leader culturel d'Occitanie !
Par Fiona Urbain publié le 25 AVR 2018 à 12:00
Bientôt un an après la reprise de Sauramps par Amétis, Ecomnews a interviewé Florence Doumenc, la directrice générale. Comment la librairie se réorganise t‘elle ? Reportage !

Après de multiples rebondissements la librairie Sauramps a été rachetée en juillet 2017 par le promoteur immobilier montpelliérain Amétis, dirigé par l’architecte François Fontès et son associé Bertrand Barascud.

« Sauramps est une institution à Montpellier, et l’une des plus grandes librairies indépendantes de France, c’est le temple du livre ! » s’enthousiasme Florence Doumenc, l’ex-DHR de l’entreprise depuis 2014 qui a été nommée directrice générale en août dernier.

« Depuis la reprise par Amétis, nous travaillons ensemble pour redresser l’entreprise. François Fontès et Bertrand Barascud nous apportent leur expertise, en matière de gestion et de développement ».

La librairie peut s’appuyer sur 400 000 références réparties dans ses cinq magasins : Comédie, Odysséeum, Polymomes, Sauramps au musée Fabre et Alès et plus de 2 millions sur son site internet.

?id=VS5YBfxUK9ZN2kPc6dWMBxlQpblggJ0n

La librairie de demain : un lieu d’échanges et de rencontres

Cela fait 70 ans que la librairie marque le territoire montpelliérain, et aujourd’hui, les grands enjeux pour Sauramps sont de « retrouver son rayonnement culturel au niveau de la ville et d’être à nouveau un passeur de culture à la fois à travers les livres et les évènements » explique la directrice générale.

La librairie organise de nombreuses rencontres avec des auteurs dans ses librairies ou des médiathèques. « Nous avons beaucoup de monde qui vient, que ce soient de grands lecteurs, des clients fidèles ou des jeunes. Quand on invite une youtubeuse qui a écrit un livre, ça déplace les foules ! »

Sauramps peut aussi compter sur ses libraires, tous experts dans un domaine précis de la littérature « les lecteurs viennent chez nous pour rencontrer nos libraires, avoir un conseil, une expertise, c’est ce qui fait la différence avec une commande un peu froide sur internet ».

Selon Florence Doumenc l’enthousiasme pour les livres persiste mais la librairie doit s’adapter aux évolutions de lecture, aux besoins des clients d’aujourd’hui.

Sauramps s’est donc ouverte à de nouvelles activités comme les loisirs créatifs, la musique, la vidéo, la presse, les jeux et jouets, offrant une large palette de loisirs culturels autant destinés à un public averti qu’à un public familial.

« Notre volonté c’est de devenir la librairie de demain, un troisième lieu de vie entre le travail et la maison, un endroit où les gens ont envie de se retrouver à travers des cafés littéraires, des évènements, des rencontres… » conclut la directrice.

?id=MIOEWpBXgyRWNklhKO9gsqDWS8r7pTAn

Chiffres clés :

400 000 références

100 salariés

5 librairies :

  • Sauramps Comédie : 1600 m2 - 110 000 références
  • Sauramps au Musée : 150 m2 - 4000 références
  • Sauramps Polymômes : 450 m2 - 28 000 références
  • Sauramps Odysseum : 2000 m2 - 88 000 références
  • Sauramps Cévennes : 400 m2 - 35 000 références

?id=TgOF2Q3ghw5TgbHZKaPZf2lLkTyCLcNG

Ecomnews - Adds