Ecomnews - Adds
Coronavirus : Quel impact sur le secteur automobile ? Reportage au coeur du Groupe Grim, à Montpellier
Par Fiona Urbain publié le 08 MAI 2020 à 08:00
Les ventes de voitures sont en chute libre à cause de la pandémie de coronavirus. La baisse pourrait aller jusqu'à 25% pour cette année. Basé sur le grand sud de la France, le Groupe Grim compte 450 salariés et réalise 300 millions d’euros de chiffre d’affaires. Comment ce spécialiste de l’automobile a t-il vécu la crise liée au coronavirus et comment prépare t-il la reprise de son activité ? Reportage au coeur de la concession de Montpellier avec Sébastien Imbert, Président du directoire.

Le secteur de l’automobile fait partie des secteurs fortement impactés par la crise sanitaire et économique liée au coronavirus. « Le confinement est arrivé de manière assez brutale, nous avons donc dû nous organiser rapidement. Pour préserver la trésorerie nous avons fait appel à nos banques pour solliciter un PGE et repousser les échéances » explique Sébastien Imbert.

Le Président du directoire du Groupe anticipe une baisse du chiffre d’affaires de 25% sur l’année.

Le groupe a dû mettre en place l’activité partielle pour la majorité du personnel et le télétravail pour certains salariés des services administratifs et la comptabilité. Un service intranet a aussi été crée pour que les collaborateurs puissent suivre l’actualité des décisions du groupe quotidiennement.

?id=AnuKawg6ZVGNv7Q7IkgDwVigqnwArctA

Dès le 27 avril, les ateliers du Groupe Grim ont pu rouvrir tous les jours dans le respect des règles sanitaires, l’automobile étant considérée comme activité essentielle. « Si l’accueil de clients pour la vente de véhicules n’était pas autorisé, nous avons pu conserver l’activité après-vente et la livraison des véhicules » explique Sébastien Imbert.

« Pendant la période de confinement, notre priorité était de garder le contact avec nos clients. Notre call-center est resté joignable par chat et email pour la partie commerciale. Pour l’atelier, nous avons mis en place un numéro d’urgence unique pour des interventions sur rendez-vous en restant ouverts 2 à 3 jours par semaine. Il était important de ne pas laisser nos clients privés de leur mobilité.

?id=kNvj41ikjoeotJOscvdagCRdTgjmIgXU

La sécurité des salariés et clients, enjeu principal du déconfinement

Aujourd’hui, le Groupe Grim est en phase de reprise totale de l’activité. L’enjeu principal est d’accueillir clients et salariés avec la sécurité nécéssaire. « Nous avons mis en place tout un parcours client qui permet de déposer son véhicule pour le désinfecter. » Cette opération nécessite 15 minutes par voiture.

L’entreprise met à disposition des clients du gel hydrocalcoolique et des masques pour les salariés. Elle a aussi investi dans des Plexiglas pour éviter les contaminations. « C’est primordial pour éviter de revivre un confinement et permettre ainsi aux personnes qui viennent dans nos concessions d'avoir l’esprit tranquille ».

?id=tdmKyojwNw5PUFcyT9mvrrQL9lZ0jMJq

Le Groupe Grim en chiffres :

  • 450 salariés
  • 300 millions d’euros de chiffre d’affaires
  • 8000 véhicules neufs
  • 46 concessions et agences

Ecomnews - Adds