Ecomnews - Adds
Corse - Nouvelle-Aquitaine : Comment la Banque des Territoires veut-elle accélérer la transition écologique ?
Par Redaction publié le 30 JUIN 2021 à 09:21
La Banque des Territoires et Bpifrance ont lancé un plan climat à hauteur de 40 milliards d'euros. L'objectif ? Impulser la transition écologique et énergétique sur les territoires à travers des solutions financières et d'accompagnement. Cette volonté se manifeste à travers deux projets sur deux territoires différents : la construction de la centrale photovoltaïque de Labarde en Nouvelle-Aquitaine et la rénovation énergétique de l'école Oletta en Corse.

La Banque des Territoires s'engage à faire accélérer la transition écologique et énergétique sur tout le territoire.

En Nouvelle-Aquitaine, elle participe par exemple à la construction de la plus grande centrale solaire urbaine d’Europe, la centrale photovoltaïque de Labarde à Bordeaux.

Elle a investi, en partenariat avec le producteur d’énergies renouvelables JP Energie Environnement (JPee), 5,8 millions d'euros auprès de l'entreprise normande. L'implantation de la centrale se fait sur le site de l'ancienne décharge de Bordeaux Métropole, un site inexploité qui accueillait les ordures ménagères collectées sur les 27 communes de l’ancienne Communauté Urbaine de Bordeaux.

Ainsi, l'objectif de ce projet est de valoriser ce site conformément aux objectifs de transition énergétique de Bordeaux Métropole. À savoir : accompagner tous les acteurs vers la transition énergétique et écologique pour faire de Bordeaux Métropole l’une des premières métropoles à énergie positive à l'horizon 2050.

Au total, le montant du projet, prévu pour fin automne prochain, s’élève à 60 millions d'euros et produira à terme 75 gigawatt-heure d'électricité par an, soit la consommation électrique (hors chauffage) de 28 % de la population bordelaise. Ainsi, le rejet de près de 3 000 tonnes de CO2 par an pourrait être évité.

Rénovation énergétique de l'école Oletta, petite commune en Haute-Corse

La Banque des Territoires veut également impulser la transition énergétique en faisant appel aux collectivités, peu importe la taille de la commune, que ce soit une agglomération ou une petite ville.

Ainsi, consciente que les écoles représentent 40 % du patrimoine des collectivités selon une récente étude de l'ADEME, elle veut améliorer l'efficacité énergétique des écoles.

C'est pourquoi, la Banque des Territoires participe à la rénovation énergétique de l'école Oletta, petite commune en Haute-Corse, à hauteur de 163 000 euros.

D'une part, ce projet consiste à rénover les menuiseries extérieures de l'école pour assurer une meilleure isolation thermique. D'autre part, il vise à remplacer les convecteurs électriques par une climatisation réversible (ou pompe à chaleur air/air), pour réduire la consommation d'énergie et la facture énergétique de l'école.

Par ce projet, la Banque des Territoires veut instaurer dans l'école Oletta, un système de climatisation beaucoup plus respectueux de l'environnement.

Ecomnews - Adds