Ecomnews - Adds
Le Crédit Agricole Toulouse 31 se positionne en facilitateur de la transition énergétique
Par Redaction publié le 12 JAN 2022 à 09:26
Le Crédit Agricole Toulouse 31 développe un projet sociétal autour de trois axes : l’environnement, la cohésion sociale et l’agriculture alliée à l’alimentaire. Si le groupe n’est pas dans son cœur de métier, il se positionne en facilitateur et accélérateur de la transition énergétique en conseillant ses clients. 

N'opposons pas démarche économique et environnementale

« Le sujet est en dehors de notre métier, concède Nicolas Langevin, directeur général du Crédit Agricole Toulouse 31, mais nous avons une capacité à faire bouger les choses. Avec 39 caisses régionales, on peut avoir un impact important. Et on ne veut pas opposer démarche économique et environnementale ».

« Nous avons une activité au cœur de beaucoup de leviers », confirme le président, Nicolas Mauré. Et de citer les trois piliers du projet sociétal mis en place : la décarbonisation de l’économie, la cohésion sociale, ainsi que les transitions agricoles et alimentaires.

D’autant que la décarbonisation se profile à l’horizon 2050 et le décret dit tertiaire contraint les propriétaires et occupants de bâtiments de plus de 1 000 m² servant à des activités du secteur tertiaire à réduire leur consommation d'énergie de 40 % d'ici 2030.

« On peut percevoir cela comme une contrainte, mais aussi comme une opportunité, estime Nicolas Langevin. Nous voulons être un facilitateur et un accélérateur pour favoriser les projets de transition énergétique et environnementale de nos clients en les mettant en relation avec des partenaires experts et reconnus sur le territoire ».

?id=1ACKZ7zywF19igQDsRLOWiUTNfTwDduZ

Actions mises en place

« Pour la clientèle entreprises, on a signé un partenariat avec la société Greenflex spécialisée dans la transformation environnementale et sociétale des entreprises pour aider les entreprises à réaliser un bilan carbone », explique Philippe Crinière, directeur entreprises et banque privée.

L’expérimentation concerne pour l’heure une trentaine d’entreprises en Haute-Garonne.

« On parle avec les dirigeants pour connaître leur vision stratégique et comment ils structurent leur démarche RSE », détaille Francis Cuyaubère, responsable RSE et transition énergétique au Crédit Agricole Toulouse 31. L’idée étant de viser les grands groupes en priorité.

Concernant les particuliers, le Crédit Agricole leur conseille France Rénov, qui permet à tout un chacun de connaître l’ensemble des aides existantes pour financer des projets d’amélioration énergétique : isoler des combles, installer une pompe à chaleur…

Enfin, sur le sujet de la transition agricole et alimentaire, la plateforme J’aime mon territoire a été mise en ligne.

Au registre des projets 2022, il est question pour le groupe haut-garonnais d’établir un nouveau bilan carbone de son siège social certifié HQE et de continuer à investir dans des fonds responsables et de nouer de nouveaux partenariats avec des experts de la transition énergetique et environnementale.

Ecomnews - Adds