Ecomnews - Adds
Croisières : Embarquement immédiat dès ce 4 juillet à Marseille
Par Nathalie Bureau du Colombier publié le 05 JUIL 2021 à 09:31
L’activité croisière, totalement arrêtée depuis mars 2020 sur décision gouvernementale, vient d’être autorisée à reprendre le large. Marseille, port refuge des paquebots en pleine tempête sanitaire, se prépare à accueillir ses tout premiers passagers qui embarqueront le 4 juillet à bord des Costa Smeralda et MSC Seaside.

Après 17 mois d’arrêt sur décision du gouvernement français, l’activité croisière reprend dans l’Hexagone à compter du 30 juin.

Marseille, premier port de croisières de France avec 1,8 million de passagers en 2019 a mis en place un dispositif spécifique pour garantir le bon déroulement des opérations en transit et tête de ligne. Les compagnies prennent des mesures plus sécurisées encore que ce que leur impose la réglementation française et européenne.

Outre le respect des gestes barrière et la désinfection renforcée des espaces, les armateurs vont plus loin et instaurent une jauge de 70%, organisent la prise de température quotidienne, ont mis en place des installations médicales à bord dédiées, un embarquement progressif et ne permettent aucun recyclage de l’air à bord.

« Nous avons réalisé grâce à MSC Croisières des escales test les 20 et 27 juin pour éprouver les protocoles. Depuis mars 2020, nous avons constitué un plateau technique composé du bataillon des marins-pompiers qui analyse les eaux grises des navires, de la Préfecture, de l’ARS en lien avec les agents maritimes », a détaillé le 30 juin le commandant du port de Marseille Amaury de Maupeou, lors d’une conférence de presse qui a rassemblé tous les acteurs à l’exception de la Ville de Marseille.

Adhérente du Club depuis de longues années, la Ville désormais dirigée par le socialiste Benoît Payan entourée d’une nouvelle équipe municipale de couleur Verte a décidé de quitter le navire pour des raisons environnementales.

Les compagnies maritimes signataires d’une Charte Bleue à Marseille en 2019 (Costa Group, MSC Croisières, Royal Caribbean Cruises Limited et Ponant) se sont engagées à la déployer dès à présent en respectant une vitesse de 10 nœuds à l’approche du port, à employer du carburant à 0,1% (comme à Nice et Toulon) et à utiliser du courant de quai dès qu’il sera disponible à Marseille en 2025.

?id=IcGFNZhtE6mh2DzyPyXzQV5iczHNsvif

© NBC

Reprise progressive avec seulement 36 escales cet été

La reprise est marquée par le retour de deux compagnies de croisière phare à Marseille, MSC Croisières et Costa Croisières, actionnaires du terminal croisière.

Les deux armateurs ont positionné leurs derniers fleurons, à la pointe en matière environnementale et en termes d’expérience client : le Costa Smeralda – propulsé au Gaz Naturel Liquéfié (GNL) et le MSC Seaside - innovant et connecté.

Pour les excursions, une « bulle sanitaire » est mise en place depuis l’embarquement des passagers et sur l’ensemble de leur parcours pour qu’il n’y ait aucun risque de contagion ni pour les passagers, ni pour les professionnels, ni pour les habitants.

C’est pourquoi, toutes les personnes en contact avec les passagers en excursion, telles que les guides, les chauffeurs, etc. doivent présenter un test PCR ou antigénique négatif. Les excursions se font en petits groupes de 35 personnes maximum.

Les passagers sont déployés sur tout le territoire Marseille Provence pour éviter la congestion des sites les plus fréquentés comme la visite de la basilique Notre Dame de La Garde, limitée à quatre bus par demi-journée.

Au total 36 escales sont prévues cet été entre juillet et août. Une reprise progressive et selon le président de l’association CLIA, Erminio Eschena, il faudra attendre l’été 2022 pour retrouver les niveaux d’activité antérieurs à la crise sanitaire.

Ecomnews - Adds