Ecomnews - Adds
Dalkia investit 8 millions d’euros dans un réseau de thalassothermie à la Grande-Motte
Par Fiona Urbain publié le 20 JAN 2020 à 09:45
Stéphan Rossignol, Maire de la Grande-Motte et Sylvie Jéhanno PDG de Dalkia ont signé le 14 janvier le contrat de concession du réseau de thalassothermie qui alimentera en chaud et en froid une trentaine de bâtiments dès 2022. À la clé, 5% de réduction sur la facture des abonnés et 1 800 tonnes de CO2 évitées chaque année. Reportage. 
En août dernier, le conseil municipal de La Grande Motte a attribué à Dalkia le contrat de concession et réalisation du réseau de thalassothermie pour une durée de 24 ans.

Destiné à fournir de la chaleur et du froid à l’équivalent de 3 100 logements, ce réseau de thalassothermie sera alimenté par l’eau de mer captée à une profondeur de 4 mètres.

Cette eau, dont la température est comprise entre 11 et 25 °C, servira à réchauffer ou à refroidir la boucle d’eau tempérée du réseau via trois échangeurs thermiques et permettra ainsi d’éviter l’émission de 1 800 tonnes de CO2, soit l’équivalent de 1000 voitures retirées de la circulation.

« On savait que la Méditerranée regorgeait de richesses en nous apportant le tourisme et le nautisme. Avec la thalassothermie, un pas de plus est franchi qui ancre le territoire dans son environnement » explique Stéphan Rossignol, le Maire de la ville.

?id=udFtjivlpfReLmav1zLgGZKITsOYvC01

Pour les abonnés cela représente une réduction moyenne de 5% sur leur facture énergétique. « Je crois que la clé du succès par rapport à ces nouvelles installations c’est la pédagogie. Déjà nous savons très bien les insérer dans l’environnement et quand on informe, on explique aux gens, je vois très souvent des yeux qui brillent sur le fait qu’on s’engage dans la lutte contre le changement climatique à travers l’utilisation et la valorisation d’énergies renouvelables locales » assure Sylvie Jéhanno, PDG de Dalkia

Les travaux seront lancés début 2021 afin d’alimenter, dès 2022 des copropriétés, des bâtiments communaux, des sites tertiaires, et un établissement de santé en énergie bas carbone. Le réseau a également été conçu pour alimenter les bâtiments de la future extension portuaire en 2026.

Ce projet qui représente un investissement de 8 millions d'euros porté par Dalkia, est soutenu par la Région Occitanie et l’ADEME dans le cadre du Fonds Chaleur.

?id=ld3kkUGeuSlkqF27KzmgjCnBtpU1TCzC

Ecomnews - Adds