Ecomnews - Adds
Département de l’Hérault : « Un budget 2021 offensif malgré la crise »
Par Fiona Urbain publié le 17 DEC 2020 à 09:23
Les 50 conseillers départementaux de l’Hérault se sont donc réunis afin de débattre sur le budget primitif 2021 qui concerne le social, l'agriculture, les routes, les collèges, l'insertion.... A cette occasion, les nouveaux véhicules équipés de saleuses pour le déneigement des routes ont été présentés. Interview de Kleber Mesquida qui explique les enjeux de ce budget au micro d'Ecomnews.

Une quinzaine de véhicules équipés de saleuses pour le déneigement des routes ont été achetés par le Département pour renouveler le parc.

« L’objectif est de s’inscrire dans le développement durable avec des véhicules qui polluent le moins possible et qui consomment 30% de carburant en moins. Nous devons être efficaces et avoir des moyens d’intervention adaptés pour entretenir nos 4 600 kilomètres de routes » a expliqué Kleber Mesquida, le Président du Département.

?id=JsJOfWc0BODBYbRdkmN5xwgueUJ137sI

Un budget primitif 2021 d’un montant d’1,5 milliard d’€ impacté par la crise

Aujourd’hui, le Département estime à 130 millions d’euros de dépenses supplémentaires engendrées par la crise sanitaire pour le Département.

« En 2020 nous avons eu des pertes de recettes liées notamment aux droits de mutation car il y a eu moins d’activité sur le bâtiment et les travaux publics. Rien que l’achat des masques nous a couté 14 millions d’euros » précise Kleber Mesquida.

L’évolution des dépenses de fonctionnement s’est dégradée à hauteur de 80 millions d’euros pour 2021. Ce poids financier supplémentaire trouve son origine dans les prévisions d’augmentation des prestations sociales à un niveau inédit.

Malgré ces contraintes, le Département estime qu’il est d’intérêt public de maintenir l’investissement local vecteur d’activités dans les communes, de dynamisme économique, d’emploi et de présence des services publics au plus près des habitants.

Kleber Mesquida a dénoncé le manque d’accompagnement de l’État : « C’est très bien d’avoir déployé le plan de relance mais sur nos 250 millions d’euros d’investissements, nous n’aurons que 1,6 million d’euros d’aides de l’Etat. Les Départements sont un peu les oubliés ».

Plan collège, aménagement numérique, fluidification du réseau routier et mobilités douces, équipements médico sociaux, chaque euro dépensé a pour but l’amélioration du cadre de vie des héraultais et le déploiement de services publics de proximité.

?id=KvFqHUwnQxwdb5HDaDhBXgSTDzbl3O0L

Comment se compose le budget 2021 ?

Éducation et jeunesse : 76,7 M€

Pour offrir de bonnes conditions d’études, de travail aux élèves et à leurs enseignants et adapter la capacité d’accueil à la croissance des effectifs, la collectivité poursuit la mise en œuvre du Plan Collèges, qui transforme en profondeur les collèges publics de l’Hérault.

D'ici 2024, tous les établissements seront rénovés et adaptés en termes notamment de performance énergétique, sécurité, réfection des peintures, accessibilité, végétalisation des espaces. 76,7 M€ seront consacrés à l’éducation en 2021.

Insertion : 295 M€

Alors que le nombre de foyers allocataires connaissait une hausse reprise depuis 2018, la crise a accéléré le mouvement. Ainsi, entre juin 2019 et juin 2020, on observe une hausse de 10,34% du nombre de ces foyers alors qu’elle n’était que de 2,04% entre juin 2018 et juin 2019.
Par voie de conséquence, le montant de l’allocation connait pour les mêmes périodes une évolution de respectivement 12.51% et 1.97%.

Le Département, engagé dans la lutte contre la pauvreté, a signé une convention sur 3 ans avec l’Etat, le 1er juillet 2019 (Montant 3,3 M€ dont 1,86 M€ pour le Département).
Concernant l’insertion, deux volets sont développés : la plateforme d'orientation et la garantie d'activité. Ce financement se rajoute aux 17 M€ que le Département consacre annuellement aux actions d'insertion.

Routes et mobilité : 67M€

Avec 4 500 km de routes et 165 km de pistes cyclables, le Département est doté d’un réseau important qui demande un entretien régulier, mais aussi la réalisation de nouveaux aménagements pour répondre aux besoins de la population sur le territoire en tenant compte de l’environnement.

?id=GNImtV9wQ0zj2kg4tKyoJXS9FGKdILDS

Solidarités : 38M€

En 2021, le Département maintient son engagement pour aménager et équiper les communes, particulièrement auprès des communes rurales aux ressources réduites.

Son soutien va jusqu’à 80% du financement des projets des communes rurales et s’élève à 40% en moyenne. Il s’engage de plus en plus en faveur de projets de mobilité en lien avec les enjeux de développement durable.

Enfance et familles : 179,25 M€

Le Département apporte un soutien matériel, éducatif et psychologique tant aux mineurs qu’à leur famille, confrontés à des difficultés risquant de mettre en danger la santé, la sécurité, la moralité de ces mineurs ou de compromettre gravement leur éducation ou leur développement physique, affectif, intellectuel et social. L’aide sociale à l’enfance représente 174,93 M€

Agriculture, pêche et conchyliculture : 20M€

Le Département consacre plus de 20M€ pour accompagner les producteurs face aux défis climatiques, environnementaux et de la crise économique. 12 M€ sont consacrés en 2021 au Schéma Hérault Irrigation 2019-2030. Le Département va aider des projets d’extension de réseaux: installation de nouveaux tuyaux pour irriguer 2000ha supplémentaires dans la Vallée de l’Hérault.

?id=aKNynarlX7Fv7fx1Q3ign2Kp2icOyh4U

Autonomie et handicap : 386M€

386M€ seront déployés pour aider les séniors bénéficiant de l'allocation personnalisée d'autonomie et les bénéficiaires de la prestation de compensation handicap. départementale de l'autonomie désormais à Alco2 à Montpellier.

Culture : 14 M€

Durement touchés par la crise sanitaire, les artistes et acteurs de la culture sont épaulés par le Département, qui a maintenu toutes ses subventions aux associations et événements culturels en 2020. Le budget culture représente 14 M€.

Ecomnews - Adds