Ecomnews - Adds
Elections départementales : Georges Méric veut une Haute Garonne solidaire, éco-responsable, protectrice, Républicaine et inclusive
Par Charline Poullain publié le 06 MAI 2021 à 12:46
Chef de file, Georges Méric a présenté les 54 candidats de la liste Haute-Garonne en Commun. Une liste d’union de la Gauche mais sans les Verts, rassemblée autour de la majorité départementale sortante. Le discours était évidemment très politique, avec une priorité : Une Haute Garonne solidaire, éco-responsable, protectrice, Républicaine et inclusive.

Les 54 candidats sont prêts pour les 20 et 27 juin », annonce Georges Méric, président sortant du Département, qui conduit la liste Haute-Garonne en Commun aux élections départementales. Une allusion claire aux dates de scrutin contestées en raison de la pandémie.

« C’est une liste d’union de la Gauche autour de la majorité départementale. » À parité hommes-femmes dans les 27 cantons de la Haute-Garonne, le Parti Communiste, le Parti Radical de Gauche, Génération.s, Place publique, Nouvelle Donne, le Mouvement Républicain et Citoyen, la Gauche Républicaine et Socialiste, ainsi que Tous pour Toulouse, ont rejoint le Parti socialiste.

Grand absent : Europe Écologie les Verts, avec qui un accord aurait pourtant été trouvé sur le programme et la répartition.

« Dans l’incompréhension totale, ils ont refusé cet accord, gronde le président sortant. Nous regrettons cette division, mais nous n’en portons pas la responsabilité ». Avec la France Insoumise non plus les discussions n’ont pas abouti.

« Nos adversaires sont la Droite et l’extrême droite », recadre Georges Méric, parlant de « vote utile dès le 1ertour ». Un autre adversaire, de taille, inquiète tous partis confondus : l’abstention, pour cette élection qui ne passionne pas les foules.

?id=ve7u7wJU2Ko4r2AWbYsinux39puQ0ENq

Pas de programme mais un bilan

Georges Méric n’a pas voulu dévoiler son programme, renvoyant pour cela à la mi-mai, mais il en a esquissé les grandes lignes : « Une Haute Garonne solidaire, éco-responsable, protectrice, Républicaine et inclusive ». Évoquant également un « suivi et dépassement de ce que nous avons fait. En ces temps incertains, nous nous appuyons sur un bilan reconnu, sur notre bonne connaissance des dossiers et des enjeux à venir ».

Et de rappeler : « Nous avons fait face contre le Covid, la crise économique et le tsunami social », pour reprendre l’expression qu’il affectionne. 70M€ ont été ajoutés à l’action sociale en 2020 : en bons solidaires, fonds de précarité, achat de 5 millions de masques…

De ses 6 années de mandat, il retient un autre combat, celui en matière d’environnement pour préserver notamment la ressource en eau. Quant aux logements sociaux, 1 000 ont été réhabilités « et nous avons un projet pour traiter 5 000 passoires énergétiques.

Georges Méric n’oublie pas non plus qu’il a fallu se battre contre la disparition du Département lui-même. « Et voici que ceux qui voulaient démanteler la Haute-Garonne se présentent maintenant à l’élection… Comment peuvent-ils être crédibles ? ». Une salve contre les candidats de Droite et de La République en Marche.

Ecomnews - Adds