Ecomnews - Adds
France Relance Occitanie : 7 projets d’investissement productif soutenus dans les territoires de la région
Par Denys Bédarride publié le 19 NOV 2020 à 09:55
Dans le cadre du déploiement du plan « France Relance » présenté par le Premier ministre le 3 septembre, Etienne GUYOT, préfet de la région Occitanie, et Carole DELGA, Présidente de la Région Occitanie, ont validé les 7 premières entreprises régionales lauréates du fonds d’accélération des investissements industriels dans les territoires.

Pour leur permettre de rebondir après la crise, Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée auprès du ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance, chargée de l’Industrie, a annoncé, dans le cadre du plan « France Relance », le lancement de ce fonds, doté de 150 millions d’euros sur 2020, et de 400 millions d’euros d’ici à 2022.

Ce fonds de soutien livre dès aujourd’hui ses premiers effets en Occitanie et permet d’accélérer la réalisation d’investissements industriels stratégiques en région, en particulier dans les Territoires d’Industrie, autour du recyclage et des circuits courts (CLER VERTS à Bélesta-en-Lauragais, SNAM à Viviez), et pour relocalisation et le développement d’activités porteuses (KMH, ERGOSANTE et SDTECH à Alès, ELATEC à Tournecoupe, S.C.T. à Bazet)

Ces premiers projets représentent déjà près de 5,2 millions d’euros de subventions mobilisées par France Relance pour un total de 20 millions d’euros d’investissements productifs à l’échelle de la région.

Ils permettront aux entreprises concernées de diversifier leur activité, de moderniser leurs procédés de fabrication et ainsi de consolider leur présence en Occitanie avec la création de plus de 180 emplois. Plusieurs autres sont en cours d’instruction approfondie, et d’autres décisions suivront rapidement.

Etat et Région ont fait le choix de coordonner la mise en place de leurs plans de relance pour simplifier la lisibilité des mesures de soutien à destination des entreprises. L’ensemble des 7 projets accompagnés ont fait ainsi l’objet d’une décision concertée du préfet de la région Occitanie, préfet de la Haute-Garonne et de la présidente de la Région Occitanie.

Etienne GUYOT, préfet de la région Occitanie, préfet de la Haute-Garonne a indiqué : « Je me réjouis de pouvoir soutenir des projets ambitieux et innovants de toute la région Occitanie. Avec ces premiers résultats concrets, une forte dynamique est engagée sur les territoires. Elle va se poursuivre au cours des prochains mois. Le plan France Relance va ainsi permettre de débloquer des initiatives en recherche de financements immédiats pour les entreprises, de consolider le lien entre l’emploi et l’industrie, et de préparer les emplois industriels et l’activité de demain».

Carole Delga, présidente de la Région Occitanie, de son côté a précisé : « La situation sanitaire, économique et sociale justifie une intervention massive des pouvoirs publics. Le plan France Relance qui s’appuie notamment sur les Régions doit permettre de préserver la dynamique économique des territoires en accompagnant la relance. Ce sont nos emplois, la vie de plusieurs milliers de familles, qui sont en jeu. Chacun des dossiers retenus s’engage dans un modèle de transformation économique durable et garantira le maintien des emplois sur le territoire régional. L’enjeu qui se pose aujourd’hui aux acteurs publics est colossal et la Région y prendra toute sa part. »

A savoir sur le dispositif « Territoires d’Industrie »

Dans le cadre du programme lancé par le Premier ministre fin 2018, la région comporte aujourd’hui 10 « Territoires d’industrie ». Alors que 70% de l’industrie se situe en dehors des grandes agglomérations et que 71% des investissements industriels étrangers ont eu lieu l’an dernier dans des communes de moins de 20 000 habitants, ces « Territoires d’industrie » constituent une priorité aussi bien pour le Gouvernement que pour la Région Occitanie.

Ecomnews - Adds