Ecomnews - Adds
La French Tech Toulouse passe à la vitesse supérieure
Par Guillaume Bernard publié le 23 JAN 2020 à 10:32
Après une première étape pendant laquelle la French Tech Toulouse a été financée par les collectivités, cette animatrice du réseau des start-up toulousaines ouvre son programme d’adhésion et redéploie ses objectifs.

Mettre en oeuvre les programmes nationaux de la French Tech à Toulouse et développer des actions propres à l’écosystème Toulousain.

Ce sont les deux enjeux que s’est donnée la French Tech Toulouse alors que débute l’année 2020.

Sous la houlette de Sandrine Jullien-Rouquié, sa présidente, une équipe de 9 entrepreneurs a ainsi mis en place un certain nombre d’actions susceptibles de dynamiser les 230 entreprises touchées par l’action de la French Tech Toulouse.

Sur le plan spécifiquement local : un observatoire des start-up sera créé. Il permettra d’avoir une approche du paysage des start-up toulousaines en termes de données. Si on a parfois trop tendance à limiter l’univers des start-up aux entreprises du numériques l’observatoire recensera également les start-up de la biotech, du MedTech, de l’hardware.

?id=jkwOJHnw5Cf36COXsl3IBHX0LRW9sikS

Toujours pour ce qui est des actions spécifiques à la French Tech Toulouse : cette dernière a lancé en début d’année des rencontres pour permettre aux divers acteurs locaux de se rencontrer et d’échanger quant-à leurs problématiques.

Pour ce qui est des programmes nationaux de la French Tech développés sur le territoire toulousain il s’agit des programmes mis en place à l’échelle nationale : la bourse French Tech pour financer les premières dépenses. Le French Tech Visa pour les fondateurs de start-up qui veulent s’installer en France ou encore le French Tech Tremplin pour accompagner les talents issus de la diversité.

Enfin pour devenir adhérent à la French Tech Toulouse, les prix sont variables : Pour les start-up l’adhésion coûtera de 50 à 200€, 1000€ pour les PME et 5000€ pour les grands groupes, dont le premier signataire, déjà trouvé, est EDF.

Ils pourront avoir accès à tous les groupes de travail développés par la French Tech Toulouse et accès à un réseau social interne. Le budget est de 200 000 €, financé à 50% par les collectivités.

Ecomnews - Adds