Ecomnews - Adds
Grâce à son Aéroport, Montpellier est aux portes d’Oran
Par Juli Choquet publié le 24 AVR 2018 à 09:00
Devenu incontournable dans le panorama des plateformes aéroportuaires du sud de la France, l’Aéroport Montpellier Méditerranée permet à la compagnie Air Algérie de renforcer son offre vers les villes algériennes, au départ de la Métropole.

LAéroport Montpellier Méditerranée et Air Algérie consolident leur partenariat stratégique pour le grand bonheur de leurs clients. Reçus en grandes pompes au siège du Consulat d’Algérie à Montpellier par le Consul Mohamed Seoudi, le Président du Directoire de l’Aéroport Montpelliérain Emmanuel Brehmer et le Représentant Général France-Sud de la compagnie algérienne, Atmane Telhaoui, ont annoncé lors d’un point presse, l’ouverture d’une nouvelle liaison entre la ville du sud de la France et celle d’Oran, au nord de l’Algérie, ainsi que le renforcement imminent de celle existante avec Alger.

Ouverte en juin 2002, l’offre Montpellier-Oran, jusque-là disponible de juin à septembre, devient désormais accessible tout au long de l’année, à raison d’un vol par semaine, et sera renforcée par un deuxième vol, de mi-juin à mi-septembre. Avec plus de 44 000 sièges proposés à la vente en 2018, la capacité prévue pour cette destination a triplé par rapport à l’année dernière.

En ce qui concerne la Blanche, Alger, l’engouement n’en est pas moins important. Située à environ 760 kilomètres de sa voisine nord-méditerranéenne Montpellier, elle bénéficie depuis avril 2016 d’une desserte annuelle qui a permis à quelque 20 000 passagers de faire le trajet entre les deux villes, en 2017. Cette liaison a même été dupliquée par Air Algérie, afin de pouvoir satisfaire une demande en croissance régulière. Elle compte désormais deux vols réguliers par semaine.

Emmanuel Brehmer s’estime " heureux que l’Aéroport Montpellier Méditerranée puisse contribuer au développement des échanges économiques bilatéraux en garantissant des solutions adaptées aux besoins de la compagnie algérienne mais aussi de ses usagers. " Pour sa part, Atmane Telhaoui, " La mise en place de ces nouveaux projets témoigne de l’engagement de la compagnie bicolore auprès de ses clients en région Occitanie, mais aussi dans l’ensemble du territoire national. "

Par ailleurs, le Consul d’Algérie à Montpellier, Mohamed Seoudi se dit également très fier que la tant espérée coopération franco-algérienne se concrétise en partie sur le territoire dont il est chargé de promouvoir auprès de son pays et inversement. Non dénué d’un certain sens de la stratégie et de la planification, il consacre toute son action au service de l’amitié entre les deux peuples, à travers le renforcement des voies de coopération.

En témoigne la déclaration fracassante dont il a été l’auteur, en faisant part de son souhait voir naître une nouvelle liaison maritime entre les ports de Sète et Alger. " Du coté Algérien, nous sommes très favorables à ce que ces deux villes historiquement liées le soient plus intimement, par la mise en place d’une liaison maritime. " a-il martelé. Et d’ajouter " j’exhorte le Président de l’EPR Port Sète-Frontignan, Jean-Claude Gayssot, à travailler ensemble pour que ce projet se réalise prochainement. "

Pour en savoir plus, découvrez nos vidéos sur l’actualité économique en Occitanie :

Ecomnews - Adds