Ecomnews - Adds
Grasse : Valorisation du centre historique pour une meilleure attractivité
Par Sanya Maignal publié le 14 FEVR 2020 à 08:00
Dans le nouveau cadre de renouvellement urbain, la Ville de Grasse poursuit son action de restauration du centre historique avec comme ambition la production de logements pour tous les budgets et toutes les attentes des Grassois. Le groupe Vilogia accompagne la municipalité dans cette entreprise.

Abandonné depuis la deuxième guerre mondiale l’îlot Nègre, ce pâté de maisons du centre historique de Grasse retrouvera d'ici un an et demi une nouvelle jeunesse : vingt appartements seront remis en état pour les étudiants de plus en plus nombreux dans la capitale mondiale des parfums.

Jérôme Viaud a souhaité loger les jeunes venus du monde entier, à coté de leur lieu d'études et pour cela la Ville a comme partenaire Vilogia, une société sociale d'habitat, « un partenaire de grande qualité avec qui nous voulons écrire l'avenir » a précisé le Maire lors du lancement officiel des travaux des rénovation des bâtiments.

Un chantier compliqué mais maîtrisé comme tant d'autres depuis 2014. En tout neuf chantiers de réhabilitation entrepris par la municipalité dans ce centre historique, signe d'une vitalité nécessaire et le courage de modifier les choses.

?id=zD0OTBAoLny6eXbsByBBIosDOvhaygnE

Vingt logements à l'été 2021

Un dossier compliqué car il fallait trouver l'équilibre entre les difficultés techniques et les exigences économiques. « Il s'agit d'une forme de tas de cailloux, situé à un endroit stratégique, attractif et névralgique », précise Philippe Rémignon, Président du directoire Vilogia.

« L’îlot a été construit en plusieurs strates entre le XVIe et XIXe siècle et c'est un véritable château de cartes sur un socle sismique ». S'agissant des logements sociaux, le prix devait être maîtrisé.

Il en a fallu beaucoup plus à la société Vilogia pour se décourager. Toutes les solutions ont été trouvées, la société a investi 4,5 millions d'euros pour proposer à l'été 2021 ces vingt appartements pour les jeunes. Ce n'est que le début du partenariat : la société nordiste s'est engagée à investir 23 millions d'euros à Grasse pour 160 logements « et même au delà, ajoute le Président du directoire, on est à presque de 40 millions d'euros pour 260 logements d'ici le prochain mandat ! ».

?id=ZYKco6LyqAMDor8tV8kxpN9aK5Wsm98n

Grasse, la ville en pleine transformation

En campagne, le candidat Jérôme Viaud dévoile quelques projets qu'il a pour sa ville. L'ancien palais de justice commencera sa transformation en Université.

« Nous avons contractualisé des accords avec l’État. 600.000€ seront engagés dans l'opération cœur de ville par l’État, l'université de Nice, l'Edhec et les différentes écoles qui vont prendre possession de ce lieu qui ne vit plus depuis plus de 15 ans », explique celui qui se représente aux municipales sous étiquette LR/UDI.

Prévue aussi la réhabilitation de l'hôtel des Parfums. Abandonné depuis des années, il va retrouver une destination de l'hôtellerie de luxe avec un spa. « S'y ajoutent des travaux de bowling, et de nouveaux projets du centre historique, des nouveaux îlots et la rénovation du palais épiscopal », explique Jérôme Viaud.

Vilogia s'installe dans les Alpes-Maritimes

Ayant son siège dans les Hauts-de-France et installée un peu partout dans le sud et notamment à Lyon, Bordeaux, Marseille, cette société sociale d'habitat à compétence nationale vise depuis quelque temps les Alpes-Maritimes !

Avec un volume de 75 000 logements, Vilogia s'appuie sur une forte compétence de maîtrise d'ouvrage pour construire et pour rénover sur les zones tendues et aussi de retrouver des produits de grande qualité comme ici à Grasse.

Avec l'ilot Nègre, la société rentre dans les Alpes-Maritimes et ce n'est qu'un début, à Grasse six autres opérations sont prévues, puis aussi à Nice et Antibes.

« Nous avons déjà 400 logements dans les « tuyaux » pour des investissements de l'ordre de 70 millions d'euros, explique le patron de Vilogia. A Antibes, nous sommes en phase d'acquisition du foncier stratégique et à Nice nous avons des opérations dites en état futur d’achèvement que nous achetons aux promoteurs et des négociations sont en cours », conclut Philippe Rémignon.

?id=IpKhzCX7CNR9ISodPiWsGOEYZErpqEFM

Ecomnews - Adds