Ecomnews - Adds
Haute-Garonne : Une gestion innovante et filmée des routes
Par Fiona Urbain publié le 06 NOV 2018 à 09:03
Le Département de la Haute-Garonne a conçu un nouvel outil numérique destiné à la surveillance de l’état des routes. Ce dernier filme depuis un an 4 000 kilomètres de chaussées et en analyse l’état : un moyen efficace d’améliorer la connaissance du réseau routier départemental, d’anticiper les besoins d’entretien et de disposer d’une vision homogène.

La Haute-Garonne dispose du 4ème réseau routier de France avec 6 138 km de voirie, dont 500 km le long des Pyrénées et des axes importants au niveau de la métropole toulousaine, des spécificités pouvant compliquer parfois son accessibilité et son entretien.

Jusqu’alors, les routes principales étaient auscultées tous les 5 ans tandis que les routes secondaires n’avaient jamais fait l’objet d’un diagnostic poussé.

Le Département a mis en place un dispositif innovant qui consiste à filmer le réseau secondaire à l’aide d’un smartphone, afin de faciliter la surveillance de l’état des chaussées.

Concrètement, les véhicules des équipes techniques et environnement du Département sont équipés d’un smartphone fixé sur le toit qui vient filmer la route. Les images enregistrées sont ensuite analysées par une entreprise spécialisée qui fournit un état de la route au Département au kilomètre près.

Depuis septembre 2017, les équipes départementales ont ainsi parcouru plus de 4 000 km et enregistré plusieurs centaines de vidéos.

?id=vEsR0aYvU1CzSGSNPSagGecomNpKGyrP

Une connaissance plus fine du réseau et des économies

Cet outil permet d’avoir la meilleure connaissance possible du réseau routier départemental, mais aussi d’anticiper et de repérer les besoins d’entretien avec précision grâce aux images géolocalisées.

Les équipes peuvent alors quantifier la nature des dégradations éventuelles et procéder, si possible, aux travaux d’entretien préventif pour pérenniser ce patrimoine en respectant un cadre budgétaire contraint.

L’analyse vidéo a notamment permis d’estimer que 6% du réseau départemental nécessitait d’importants travaux de réparation.

Cette initiative a été récemment récompensée par la fondation d’entreprise FEREC qui regroupe des acteurs du secteur de la construction. A ce titre, le Département a reçu un financement de 30 000 € qui lui permettra de poursuivre le développement de son dispositif.

La Haute-Garonne avait déjà été distinguée en 2017 par l’Observatoire régional de la qualité de service des infrastructures (ORQUASI) qui met à l’honneur les collectivités qui œuvrent pour l’entretien régulier de leurs réseaux et infrastructures.

Ecomnews - Adds