Ecomnews - Adds
Hérault : Comment se repartit le budget 2018 du Département ?
Par Fiona Urbain publié le 18 JUIL 2018 à 09:00
Solidarité, investissements, grands projets… Que contient le budget 2018 du Département de l’Hérault et pour quelles retombées économiques ? Ecomnews a interviewé Michaël Delafosse, Conseiller départemental délégué aux finances et aux marchés publics. Décryptage.

Le Budget 2018 du Département de l'Hérault s’élève à 1,490 milliard d’euros dont les recettes proviennent des droits de mutation, des dotations de l’Etat, et de la fiscalité payée par les contribuables héraultais sur la taxe foncière.

Michaël Delafosse, Conseiller départemental délégué aux finances et aux marchés publics précise que les taux d’imposition restent stables en 2018. Le poids de la dette du Département passe de 501€/habitant à 459€/habitant pour cet exercice.

La solidarité, 2/3 du budget

Le Département de l'Hérault consacre deux-tiers de son budget, soit 758 millions d’euros, pour soutenir les plus fragiles (les personnes âgées, les personnes handicapées, les publics en difficultés sociales, l’enfance en danger).

Le budget solidarité progresse plus modérément que les années précédentes en raison principalement de la stabilisation du nombre d’allocataires RSA. Dans le département, 38 542 foyers sont allocataires du RSA (75 000 personnes avec les ayants-droits).

Le reste à charge du Département concernant les 3 allocations individuelles de solidarité, Allocation personnalisée d’Autonomie (APA), Revenu de solidarité active (RSA) et Prime de compensation du handicap, augmente de 17,5 millions d’euros en 2018, soit 192,9 millions d’euros non compensés par l’Etat.

?id=5W1RI4zCv34xBssaKCEFX9OK7LBEf5yy

206 millions d’euros d’investissements

Avec 206 millions d’euros, le budget investissement est en hausse de 3,5%, c’est le plus élevé depuis 5 ans.

« Nous devons aussi soutenir l’activité économique du territoire » explique l’élu. Dans ce sens, 65 millions d’euros sont consacrés aux routes avec notamment, les déviations de Montagnac, Aniane, Montbazin, Jonquières, rocade nord de Béziers.

Le Département soutient la filière oenotouristique avec le lancement de l’Oenotour d’Hérault ainsi que les infrastructures de transports que sont le port de Sète et les aéroports de Montpellier et Béziers.

Et enfin, le plan très haut débit doit permettre à tous les Héraultais d’accéder à la fibre optique à l’horizon 2022. « C’est un chantier très important pour l’attractivité du territoire, mais aussi pour l’égalité entre les citoyens ».

« C’est un budget qui marche sur deux jambes : les solidarités aux personnes et l’attractivité économique du territoire » conclut Michaël Delafosse.

?id=KE7xgoBVrkXkP4HmSfENQY5m81Zfrq8P

La répartition du budget

Aménagements du territoire : 147 millions d’euros

  • Aménager et entretenir 4 500 km de routes et 122 km de piste cyclables
  • Construction du bâtiment Alco 2 qui doit accueillir la Maison de l’Autonomie et plusieurs services départementaux
  • Aménagement du Domaine de Bayssan à Béziers

Autonomie : 354 millions d’euros

  • Créer 95 places en établissements pour adultes handicapés et 150 à 200 places en résidence autonomie pour personnes âgées.

Enfance-Famille : 150 millions d’euros

  • Assurer la prise en charge des 2 460 enfants placés à l’aide sociale à l’enfance

Action sociale : 2,2 millions d’euros

  • Structurer l’action sociale de proximité autour de 6 maisons départementales des solidarités

Emploi-Insertion : 247 millions d’euros

  • Décliner le Pacte territorial d’insertion sur les 6 bassins de vie de l’Hérault
  • Soutenir de nouveaux chantiers d’insertion : viticulture biologique et transformation des produits de la mer

Agriculture-Environnement : 15 millions d’euros

  • Schéma départemental de l’irrigation
  • Aides aux agriculteurs victimes d’aléas climatiques

Education : 47 millions d’euros

  • Entretenir les 80 collèges du département
  • Livrer 2,5 millions de repas

Logement-Habitat : 14 millions d’euros

  • Soutenir l’amélioration de l’habitat

Tourisme : 4,6 millions d’euros

  • Développer le tourisme culturel
  • Lancement de l’Oenotour

Sports : 11 millions d’euros

  • Soutien aux clubs professionnels et amateurs

Culture : 12,4 millions d’euros

  • Soutien aux festivals Printemps des Comédiens, Folies d’O, Arabesque
  • Organisation d’un festival jeune public et création d’un festival médiéval
  • Exposition “Nous et les autres-des préjugés au racisme” en partenariat avec le Musée de l’Homme

Jeunesse : 2 millions d’euros

?id=jT4HIEAft9hHxiZiO1s2CRT43TAr3Z9O

Ecomnews - Adds