Ecomnews - Adds
Thérapie cellulaire : L’INCERE invente la médecine de demain depuis Toulouse
Par Guillaume Bernard publié le 17 JAN 2020 à 10:34
Carole Delga, présidente de la Région Occitanie, a inauguré le 15 janvier l'Institut des cellules souches adultes et de la régénération (INCERE). Ce nouveau bâtiment rassemble des équipes de R&D travaillant sur la recherche et le développement des cellules souches et la médecine régénérative.

En 2004, Louis Casteilla, chercheur à l’Université Paul Sabatier de Toulouse, et son équipe équipe font une découverte importante : “Nous avons démontré que les cellules adipeuses aussi appelées “le gras”, pouvaient avoir un intérêt thérapeutique et par conséquent être très utiles pour la médecine.

Le bâtiment inauguré ce 15 janvier à Toulouse va permettre d’amener cette découverte jusqu’au patient.

Construit par la Région Occitanie sur le site de l'Oncopole à Toulouse, l'Institut des cellules souches adultes et de la régénération (INCERE) sera géré par l'Etablissement français du sang Occitanie Pyrénées-Méditerranée, sous la direction du Dr Francis Roubinet.

Dans ce bâtiment de plus de 3000 m², l’INCERE accueille, sur deux de ses trois étages, le premier et le dernier, le laboratoire STROMALab qui mène des travaux allant de la recherche cognitive sur les mécanismes de réparation de l’organisme adulte aux essais cliniques de médicaments de thérapie innovante (MTI).

Une autre équipe de chercheurs et chercheuses a également élu domicile dans ce nouveau bâtiment : la société toulousaine CELL-EASY. Son ambition n’est pas des moindre : devenir leader du marché de la thérapie cellulaire.

Pour ce faire, l’entreprise doit développer une véritable “usine de production de cellule”. Ainsi, elle entend rendre les thérapies cellulaires abordables pour les patients.

Une priorité pour la Région Occitanie

La recherche en médecine régénérative a été identifiée par le Région comme prioritaire dans la Stratégie Régionale d’Innovation.

Depuis 2016, celle-ci a mobilisé 20,7 millions d’euros, dont 12,7 millions de fonds européens pour accompagner des projets de recherche. Au CHU de Toulouse, le projet INSPIRE promeut le vieillissement en bonne santé et l’augmentation de la durée de vie sans perte fonctionnelle.

La médecine régénérative constitue une source d'espoir pour soigner de nombreuses pathologies, notamment celles liées au vieillissement. En créant des ponts essentiels entre la recherche et les entreprises, les travaux menés au sein de l'Institut sont essentiels pour renforcer notre capacité à offrir des soins adaptés à tous les patients. Cette construction témoigne de notre volonté d'accompagner fortement ce développement”, a déclaré Carole Delga, présidente de la Région.

?id=3nxnnCLHmskdwDlG829tjonmrrzaocF7

Ecomnews - Adds