Ecomnews - Adds
L’Institut du Cancer de Montpellier mobilise son Club des Partenaires pour un nouveau projet de recherche
Par Fiona Urbain publié le 17 AVR 2019 à 09:00
L’Institut du Cancer de Montpellier a réuni les membres de son Club des Partenaires à la CCI de l’Hérault pour le lancement du nouveau projet innovant en recherche en cancérologie mais aussi faire un point sur les avancées des projets CyTOF et Suni-ART (Intelligence Artificielle en radiothérapie). Reportage.

Les professeurs Marc Ychou, Directeur Général de l’Institut du Cancer de Montpellier, et David Azria, Directeur Scientifique ont convié mécènes et entreprises partenaires pour lancer la nouvelle campagne de dons pour soutenir la recherche en cancérologie.

« Il y a deux ans, nous avions fait une campagne pour l’acquisition du CyTOF, une technologie totalement innovante et unique en Europe pour analyser les cellules tumorales et leur micro-environnement ». La mobilisation des particuliers et entreprises de la région avait permis de rassembler le million d’euros nécéssaire pour ce CyTOF qui fonctionne depuis le début de l’année.

?id=AfA08YADesZJyT038aFsQi3BoQtsYT0W

L’année dernière, l’Institut du Cancer de Montpellier avait axé sa campagne sur l’intelligence artificielle adaptée à la nouvelle technologie de radiothérapie guidée par l’IRM. « Nous avons reçu cette technologie et elle sera opérationnelle dès le mois de septembre prochain ».

Cette année, le projet est de développer un centre d’anatomopathologie du futur. « L’idée est de passer de la lame de verre, ce que l’on a actuellement pour regarder une tumeur au microscope à la digitalisation, de façon à voir sur un écran et pouvoir développer des grands projets d’intelligence artificielle appliquée au diagnostic et au pronostic des cancers ». Pour acquérir ces nouvelles technologies (3 appareils) l’institut montpelliérain doit réunir 700 000 euros.

?id=TuRAkQL62Sm6XoZTGEkyL097p2OCLjHv

En France, chaque année, environ 385 000 nouveaux cas de cancers sont diagnostiqués, 1 homme sur 2 et 1 femme sur 3 seront touchés par la maladie au cours de leur vie. Dans l’ex région Languedoc-Roussillon, près de 20 personnes par jours en décèdent.

« Je mesure tous les jours les avancées de la recherche contre le cancer et les espoirs qu’elles suscitent pour nos patients. Devenir membre du Club des Partenaires, c’est agir plus efficacement pour trouver les traitements de demain et améliorer les soins à nos patients » conclut Marc Ychou.

Ecomnews - Adds