Ecomnews - Adds
« Le Département investit deux fois plus que l’Etat en logements sociaux ! » Jean-Luc Gleyze, Président du Département de la Gironde
Par Sybille Rousseau publié le 16 SEPT 2021 à 09:47
Du 28 au 30 septembre prochain, le Parc des expositions de Bordeaux-Lac accueillera le 81ème Congrès Hlm de l’Union sociale de l’habitat. L’occasion pour la rédaction d’Ecomnews d’en savoir un peu plus sur le rôle du Département dans la politique de logement social. Interview de son Président.

En Gironde, 58 000 demandes de logement social sont dénombrées. Cela représente 42 % des demandes en Nouvelle-Aquitaine ». D’entrée de jeu, Jean-Luc Gleyze, le Président du Département, donne le ton. Pour lui, la question du logement est une de ses priorités. « Le logement est le premier besoin vital auquel il faut répondre afin que l’habité s’inclut dans la société ».

Pour répondre à cette forte demande, le Département met la main à la poche.

« Nous investissons deux fois plus que l’Etat ! Nous dépensons 48 M€ quand l’Etat débourse 23 M€. Fin 2019, nous avons attribué 10 000 logements sociaux et en avons produit 4 000. »

Et d’ajouter, « Alors, certes, c’est vrai, la Métropole construit beaucoup mais je n’ai pas l’impression que les loyaux soient accessibles à toutes et tous. Les logements sociaux, eux, sont là pour tempérer et réguler ce marché ».

Aujourd’hui aussi, de nombreux bâtiments sont vacants. Le Président invite les Villes à inventorier ces biens et à s’interroger sur cette vacance. « Une réflexion qui doit s’intégrer dans une véritable politique de la ville. »

?id=KAvE5CMkNKU67YlEetQEFeqcXnMR6PRl


Des innovations pour un meilleur logement


Afin de répondre à ce nombre de demande en logement social exponentielle et à prendre en compte également les besoins de l’habité, le Département innove. C’est ainsi que des opérations baptisées « Fabriqu’cœur d’habitat » ont vu le jour.

« Ces opérations ont pour but de permettre dans un cadre expérimental, la réalisation d’opérations de logement social innovantes qui pourront être transposées ou généralisées, et valider des critères de faisabilité et de durabilité », détaille le Président du Département.

?id=Pa53fXYckawUM9qa85ahhJhtX9jCWkqg

Exemple d’innovations : des radiateurs-ordinateurs installés dans des logements permettant ainsi la gratuité du chauffage et d’internet ; des habitats saisonniers partagés ou encore la première maison mobile située actuellement dans le Médoc en direction des étudiants ou des saisonniers. « Un logement transitoire unique en France ».

Depuis 2014, 1 000 logements ont ainsi été labellisés « Fabriqu’cœur d’habitat ». Enfin, d’ici peu, une Maison du Département de l’Habitat mobile sera érigée. A son bord, des conseillers qui sillonneront le département à la rencontre des acteurs du territoire et des Girondins.

?id=RAtj2I2dr9enz73ANDClCRlx07cXcBSf


« Construire, inclure, penser l’avenir »


Et de logements sociaux il en sera question lors du 81ème Congrès Hlm de l’Union sociale de l’habitat qui se tiendra du 28 au 30 septembre prochain, au Parc des expositions de Bordeaux-Lac « le plus grand congrès itinérant de France ».

Avec pour thématique « Construire, inclure, penser l’avenir », cet événement accueillera des milliers de participants et des centaines d’exposants, « l’ensemble de l’écosystème du logement social s’y retrouvera » afin d’échanger autour de thématiques fortes comme la transition écologique, la rénovation urbaine et la qualité du service.

Enfin, 33 Girondins (parmi 140 volontaires) seront tirés au sort afin de participer -en qualité de contributeurs- à la politique publique du Département en matière d’habitat.

Ecomnews - Adds