Ecomnews - Adds
Lyon : La start-up Kleuster, spécialiste du triporteur électrique vise les 1 000 unités par an à l’horizon 2025
Par Fiona Urbain publié le 29 SEPT 2020 à 09:20
La start-up lyonnaise Kleuster a pour objectif de répondre aux enjeux des professionnels en termes de mobilité urbaine et de décongestion des centre-villes grâce à la mise sur le marché, du premier utilitaire triporteur à assistance électrique 100 % Made in Auvergne-Rhône-Alpes. Explications.

Cette start-up lyonnaise, créée en 2012, par Gérard Tetu, a pour objectif de répondre aux enjeux des professionnels en termes de mobilité urbaine et de décongestion des centre-villes grâce à la mise sur le marché, du premier utilitaire triporteur à assistance électrique 100 % Made in France, en Auvergne- Rhône-Alpes : Le FREEGÔNES.

Livraison du dernier kilomètre, restauration, propreté urbaine, entretien des espaces verts et bien d’autres secteurs d’activités sont des futurs utilisateurs potentiels.

Cette solution de livraison urbaine répond parfaitement aux enjeux de la mobilité, et aux nouvelles normes environnementales toujours plus exigeantes (sans bruit et sans pollution).

Le FREEGÔNES peut se faufiler dans les petites rues, les zones à faible émission de CO2 (ZFE), zones piétonnes, pistes cyclables, voies sur berge, parcs et jardins.

?id=P23gFNdeta1BVrFOQMObkeVRnEtz6DtH

Partie d’une feuille blanche en 2012, Gérard TETU a passé plusieurs années à affiner le cahier des charges du triporteur idéal en consultant différents métiers ainsi que leurs utilisateurs.

FREEGÔNES se démarque de ses concurrents grâce à plusieurs brevets déposés qui permettent au triporteur de monter des pentes de plus de 16% avec une charge utile de 350 kg tout en disposant de 80 km d’autonomie.

Depuis juillet 2020, KLEUSTER a rejoint le groupe de distribution automobile Jean Lain disposant ainsi des moyens financiers et humains nécessaires à cette phase d’accélération de l’activité.

En rejoignant Jean Lain Automobiles, l’équipe KLEUSTER bénéficie de tout le support et l’expertise du groupe dans divers domaines tels que la commercialisation et la distribution, le service après-vente, le marketing et bien d’autres, permettant ainsi à cette start-up d’accélérer sa phase de développement.

Enfin, un nouveau partenaire de taille se joint à cette aventure pour la partie production. La société SAINT JEAN INDUSTRIES, équipementier automobile reconnu, reprend toute la production sur son site historique de Belleville-en-Beaujolais dans le Rhône (69).

Lors de cette première étape de production à grande échelle, 120 FREEGÔNES seront construits d’ici le premier trimestre 2021 dans cette usine.

Ecomnews - Adds