Ecomnews - Adds
Montpellier Business School : Quelles priorités pour 2020 ?
Par Fiona Urbain publié le 30 JAN 2020 à 08:00
A l’occasion de la cérémonie de voeux de Montpellier Business School, André Deljarry, Président et Bruno Ducasse, Directeur Général ont présenté les grands enjeux de l’Ecole pour les années à venir.

Pour André Deljarry, Président de Montpellier Business School et par ailleurs de la CCI Hérault : « MBS est devenue un vrai marqueur du territoire, elle fait rayonner Montpellier dans le monde entier ».

L’école, qui compte aujourd’hui 3 700 étudiants de 70 nationalités a décroché en 2019 une nouvelle accréditation. Elle peut donc s’appuyer sur trois labels qui sont détenus par seulement 1 % des business schools mondiales. MBS devient ainsi la 14ème école de management française avec les trois couronnes AACSB/AMBA/EQUIS, et la 91ème sur 14 000 business schools à travers le monde.

« Notre ambition est de rester l'école de l’inclusion et de la diversité. Nous sommes la grande école de gestion et management qui a le plus d'alternants en France » a expliqué Bruno Ducasse. « En matière de formation continue, l’enjeu est de structurer notre offre à destination des entreprises et de l'adapter au tissu économique régional ».

?id=3imowZB97s6knZOp5HsoFOxtpvSK41ra

Montpellier Business School a réalisé une étude pour mesurer son impact économique sur tout le territoire. Et le chiffre s’élève à 258 millions d’euros d’impact financier total (direct, indirect, induit).

« Le nouveau campus qui sera construit dans le quartier Cambacerès est une opportunité de nous inscrire dans le monde de demain » a assuré André Deljarry. Ce nouveau bâtiment pourra accueillir 5000 étudiants dont 30 % d’étrangers.

Il comprendra aussi 800 logements pour les étudiants. « Nous avons signé une convention avec l’UMIH pour les remplir l’été avec les saisonniers » précise le Président André Deljarry.

Ce projet de 92 millions d’euros, sera financé à hauteur de 60 millions d’euros par MBS, 22 millions d’euros par le CFA Sud Formation, et 10 millions d’euros de la CCI Hérault. « Il permettra d'engager 300 millions d'euros de travaux sur le territoire pendant 3 ans ».

Le site actuel situé à Alco a été mis en vente pour y construire 700 logements, un investissement de 140 millions d’euros.

(Re)découvrez nos interviews d'André Deljarry et Bruno Ducasse

Ecomnews - Adds