Ecomnews - Adds
Montpellier Business School s'engage dans une nouvelle ère !
Par Redaction publié le 15 JAN 2020 à 18:22
Bruno Ducasse a pris la tête de Montpellier Business School, succédant à Didier Jourdan qui occupait ce poste depuis 26 ans. Depuis plusieurs mois, le nouveau Directeur général de l’école a donc travaillé sur le futur de la business school montpelliéraine avec le conseil d’administration et son président André Deljarry président de la CCI Hérault.
L’arrivée de Bruno Ducasse est concomitante avec la fin du dernier plan stratégique initié par Didier Jourdan. L’école entend poursuivre le développement entrepris en termes d’ouverture sociale et de diversité.
Montpellier Business School souhaite également intégrer aux formations des notions « sur la RSE, en misant sur l’écologie ou le développement durable », nous explique Bruno Ducasse.

Actuellement, l’établissement forme son personnel à cette nouvelle stratégie et espère la déployer fin février 2020.

Le Directeur général de MBS indique que l’objectif de ce nouveau plan est avant tout de travailler sur la qualité des services et programmes proposés aux étudiants. « Nous ne voulons pas entrer dans la course à la taille et aux classements. Nous nous inscrivons dans une démarche d’amélioration continue. Cela passe notamment par la création d’une équipe qui travaille sur les recommandations des organismes d’accréditation. »

Quelles nouveautés pour Montpellier Business School ?

Le président André Deljarry a dévoilé quelques nouveautés à venir au sein de l’école. La première annonce concerne les accréditations. En effet, la business school vient de recevoir l’accréditation EQUIS. Elle est ainsi triplement accréditée. « Nous sommes la 14e école française et la 91e école, à l’international, à faire partie du club très fermé des établissements qui possèdent la triple-couronne ».

À la fin du mois d’août, MBS a également obtenu le visa de l’État pour son diplôme Bachelor, lui permettant ainsi, dès que le chantier sera amorcé par le gouvernement, d’obtenir le grade de licence pour son programme.

Bruno Ducasse a aussi annoncé la mise en place d’un programme Bachelor en Afrique, à Dakar, dans le campus où l’école se concentrait uniquement sur l’executive education jusqu’à présent.

Alors qu’auparavant, les étudiants sénégalais étaient recrutés sur place pour étudier sur le campus de Montpellier, ils disposeront désormais d’une formation sur place dès la rentrée 2020.

?id=zhVvR1pt8YdXHalOvVvVeeHzUnysKa8W

La future Ecole à Cambacérès

Le président André Deljarry a indiqué que les financements de la future Montpellier Business School sont trouvés, tout en regrettant que le bouclage juridique du dossier traîne encore, six ans après son lancement.
André Deljarry a bien précisé qu'il ne compte "rien lâcher" dans ce dossier de la future école de management, qui doit être construite dans le quartier Cambacérès.

Le budget de sa construction est estimé à 92 millions d'€ : la Région Occitanie et la Banque des Territoires participeront chacune à hauteur de 20 millions d'€. La part restant à la charge de la CCI Hérault sera financée par la vente de plusieurs actifs (le site actuel de MBS, dans le quartier d'Alco, ou encore le mas Combet) et par un prêt de 35 millions d'€ sur 20 ans.

Afin de boucler cette équation financière, la CCI Hérault entend donc valoriser au maximum le site d'Alco. Il s'y développera un projet immobilier, après céssion à un pool de promoteurs dans les meilleures conditions financières possibles. Ainsi, de longues négociations ont été ouvertes avec la Ville de Montpellier qui sont entrain d'aboutir.

Les valeurs de Montpellier Business School

Dans la continuité de ses valeurs, l’école maintiendra une politique unique en faveur de la diversité et de l’égalité des chances.

Une inspiration, qui au travers de l’apprentissage, a déjà montré son succès lorsqu’elle permet à 79% des étudiants d’être recrutés dès le premier mois après l’obtention de leur diplôme.

A l’horizon 2030, le plan stratégique de développement de l’école s’articulera autour de 4 thématiques fortes : « humanisme », « innovation », « performance pédagogique » et « excellence académique ».

Ecomnews - Adds