Ecomnews - Adds
Montpellier : Higher Roch, un colosse en centre-ville
Par D'Andréano Nicolas publié le 14 MARS 2018 à 09:00
Higher Roch est un projet ambitieux dont la construction devrait s’étaler sur deux ans. Un nouveau bâtiment, au coeur de la ville et à proximité de la gare, de plus de 50 mètres de haut s’élèvera dans le ciel de Montpellier fin 2020. Explications avec Pierre Raymond, directeur régional de Pragma, Max Lévita, vice-Président de Montpellier Méditerranée Métropole et Xavier Gonzalez, l'architecte de l’Higher Roch …

L’Higher Roch est une audace architecturale qui laisse place aux talents d’artiste. Ce bâtiment permettra d’identifier le quartier Nouveau Saint-Roch. Les mots signés Pierre Raymond, directeur régional de Pragma, soulignent l’importance de ce totem qui va tutoyer les cieux de Montpellier.

50 mètres de haut pour 16 étages

Projet emblématique montpelliérain, l’Higher Roch s’inscrit dans une ambition d’innovation architecturale pour la ville de Montpellier. Après l’Arbre Blanc situé dans le quartier de Richter, l’Higher Roch érigé en centre ville, participera à l'identité urbaine du Montpellier de demain.

« Ce bâtiment sera un marqueur urbain, explique Xavier Gonzalez, l’architecte de l’Higher Roch. Le Nouveau Saint-Roch est le quartier montpelliérain du XXIe siècle. L’architecture de l’Higher Roch devait être en adéquation avec cet objectif. »

Les appartements prennent d’ailleurs en compte le climat de la ville « nous avons recherché une méditerranéité, car ici l’extérieur est une véritable pièce supplémentaire ! » rajoute Pierre Raymond.

?id=kJIRB2iBhoV7aMajE3hs7ebQnqqQJHyd

Elément central du City Roch

Ce colosse qui se dressera au coeur de la ville est le porte-drapeau d’un projet plus étendu : le City Roch. Un programme qui comportera un immeuble de logement aidé (So Roch), un socle commercial de 1 750 m2 (Roch n’Store) ainsi qu’un immeuble de bureaux développés sur plus de 3 200 m2 (Roch Office). De quoi revitaliser le centre de Montpellier.

La renaissance d’un quartier longtemps délaissé

« Nous sommes en train de réhabiliter ce quartier, déclare le vice-Président de Montpellier Méditerranée Métropole, Max Lévita. On utilise les friches ferroviaires pour créer entre 1 300 et 1 500 logements mais également redonner une activité au travers des bureaux et des commerces. »

Le Président de la SERM ajoute également que ce type d’architecture est en adéquation avec les exigences du Maire de la Ville.

« Philippe Saurel souhaite qu’un tiers des aménagements soit consacré aux logements et deux tiers le soit aux espaces verts. La densification est donc la solution et ce bâtiment se place dans ce cadre là »

Après le pôle d’échanges multimodal et le parking de 800 places, cette zone de 15 hectares poursuit donc sa mutation et aura un ambassadeur de taille avec l’Higher Roch.

?id=DggApswnR32SwrYoANrrmKPgiPGRP3ni

Ecomnews - Adds