Ecomnews - Adds
Occitanie : Le Plan Littoral 21 fête ses 1 an mais pour quel bilan ?
Par Fiona Urbain publié le 11 JUIL 2018 à 12:00
Le comité de pilotage Plan Littoral 21 s’est tenu le 5 juillet à Port la Nouvelle en présence de Carole Delga, Présidente de la Région Occitanie, de Pascal Mailhos, Préfet de la région Occitanie, et d’Eric Lombard, le Directeur général de la Caisse des Dépôts. L’occasion de dresser un 1er bilan du Plan Littoral 21.

50 ans après la mission Racine, le Plan littoral 21, initié par l’Etat, la Région Occitanie et la Caisse des Dépôts, vise à accompagner et soutenir la modernisation et le développement équilibré du littoral méditerranéen.

« Ce plan, c’est un milliard d’euros qui est consacré pour le développement du littoral, en conciliant l’économie et la préservation environnementale » explique Carole Delga, Présidente de la Région Occitanie.

Véritable levier d’innovation, le Plan littoral 21 développe entre autres, des projets ambitieux sur le réaménagement des ports de plaisance, l’éolien flottant en mer ou encore l’habitat flottant.

« Un peu plus d’un an après la signature, un quart des crédits ont été engagés, c’est à dire que ce plan correspondait à un vrai besoin ».

En 2017, 149 dossiers ont été soutenus, en majorité portés par les collectivités, pour un investissement total de 246 millions d’euros, dont 55,6 millions d’euros de la Région, 10,5 millions d’euros de l’Etat et 21 millions d’euros de la Caisse des Dépôts. Le complément étant investi par les collectivités et le secteur privé.

« Avec le Plan Littoral 21, nous pouvons améliorer l'offre touristique, développer l'économie et préserver les richesses naturelles pour une meilleure qualité de vie des citoyens du littoral et de son arrière-pays », a déclaré Eric Lombard, Directeur Général de la Caisse des Dépôts.

« C’est un très beau projet d’aménagement régional qui montre qu’il y a une façon de travailler sur les territoire qui change avec un fonctionnement horizontal, alors que la mission Racine était verticale ».

?id=UUqD5BS8whTU4GX5Fjvz7bockhd9ykgU

Avis favorable de la commission d’enquête pour le projet d’extension du port de Port-la-Nouvelle

Depuis 10 ans, la Région Occitanie a investi 75,7 millions d’euros dans le port de Port-la-Nouvelle pour moderniser et entretenir les infrastructures portuaires afin de rétablir, diversifier et développer les capacités d’accueil des navires, ainsi que les capacités de stockage sur les terre-pleins du port historique.

Le projet d’extension de Port-la-Nouvelle démarre, engageant des financements régionaux de grande ampleur, 210 millions d’euros. Ce projet d’extension portuaire comprend une partie terrestre, avec l’aménagement d’un parc logistique portuaire, et une partie maritime, avec la création d’un nouveau bassin portuaire.

?id=gT4eVxbHNXN8KE8NMAGjt0KiQvRcZXP6

Quelques exemples parmi les 149 dossiers :

  • Le projet Ville-Port de la Grande-Motte avec les études pré-opérationnelles du projet qui sont financées à hauteur de 404 400 € par la Région et à hauteur de 100 000€ par l’Etat sur un montant global d’un million d’€.

  • Le projet Recif’Lab à Agde qui a pour ambition de mettre en œuvre des récifs artificiels permettant la restauration de différents milieux naturels ainsi que des ressources halieutiques et patrimoniales associées. Mais aussi, d’attirer de nombreux plongeurs pour délester d’autres sites surfréquentés. Il est soutenu à hauteur de 720 000 € par l’Etat, et 131 750 € par la Région.

  • La construction de l'École de la Mer de Port-Camargue. La Région a soutenu ce projet, d’un coût de 4,3 millions d’€, à hauteur d’1 million d’€, et l’Etat à hauteur de 200 000€.

  • L'acquisition et la transformation d'un village de vacances en résidence Belambra Club au Grau-du-Roi, projet d’un coût total de 42 millions d’€ soutenu par la Caisse des Dépôts à hauteur de 5,4 millions d’€.

?id=3gR4Nov4pse8Sz3GFomLTEuzv4jDBFxF

Ecomnews - Adds