Ecomnews - Adds
Occitanie : Des formations à la carte au Cnam de Montpellier
Par Redaction publié le 19 AVR 2019 à 14:00
Le CNAM Occitanie a ouvert ses portes à Montpellier les 12 et 13 avril. L’occasion de présenter ses 600 modules de formations dans divers domaines : gestion, comptabilité, informatique, immobilier, management, commerce, BTP… Reportage. 

Le Conservatoire national des arts et métiers (CNAM) Occitanie a présenté ses offres de formations le 12 et 13 avril lors de ses journées portes ouvertes. Plus de 200 visiteurs étaient attendus.

Les formations du CNAM s'adressent aux personnes souhaitant obtenir un diplôme reconnu ou acquérir de nouvelles compétences. Ainsi, elles peuvent évoluer dans leur carrière, trouver un emploi ou en changer. Ce type de formation permet de concilier activité professionnelle et formation.

En alternance, en cours du soir ou à distance, le CNAM propose des formations à la carte dans de nombreux domaines. Management, RH, Informatique/Numérique, Comptabilité/Gestion, Immobilier, BTP, ou Commerce sont les plus prisées. Au total, le CNAM propose 600 modules de formations dans la région. 20 % des élèves sont intéressés par le numérique et 20 % par la filière du bâtiment.

Cette année, le CNAM a ouvert deux nouvelles licences : une licence informatique cybersécurité à Alès et une licence en froid industriel en partenariat avec l'IFFI et le lycée d'Alzon à Nîmes.

?id=QOul4OfW6wBLxOuHzrb5U72j10gI3pRx


Des formations diversifiées

Certains participants veulent développer de nouvelles compétences afin d'évoluer dans leur profession. C'est le cas de Philippe, auditeur depuis décembre 2018 pour le CNAM Occitanie. Actuellement en formation de responsable comptable, il apporte son témoignage sur les enseignements qu'il suit. « J'étais auditeur en 2002, ce qui m'a permis d'obtenir un premier diplôme de niveau bac+2. Actuellement, je suis une formation pour monter en compétences et pour obtenir un diplôme au niveau bac+4 ».

A quelques pas de là, Cécile se renseigne pour participer au prochain atelier sur le numérique. Après une première formation au CNAM en TEPE (Entrepreneur de Petite Entreprise), elle « a besoin d'une nouvelle formation » pour lancer (s)a nouvelle activité ». « Mon projet est d'être consultante formatrice en restauration » explique la jeune femme.

Après une première formation de 3 mois réussie « avec succès » , l’ancienne restauratrice fait une nouvelle fois confiance au CNAM pour lui apprendre la maîtrise du « e-réseau ».

Pour Nour, lui aussi en reconversion professionnelle, sa visite au Cnam est une première. « Je suis sportif de haut niveau et je veux passer à autre chose. J'ai connu le CNAM par le biais de Pôle emploi. La formation de développeur d'application et l'informatique m'intéressent vraiment ». Déçu par une précédente formation suivie avec un organisme privé, Nour s’est finalement tourné vers le Cnam, séduit par sa réputation en termes de suivi.

Léa Christol

Ecomnews - Adds