Ecomnews - Adds
Occitanie : Quelles sont les missions des Maisons de la Région ? Reportage exclusif
Par Fiona Urbain publié le 03 SEPT 2020 à 15:18
Chacun des treize départements d’Occitanie compte au moins une Maison de la Région. Véritables services publics de proximité, elles ont pour objectif de relayer l’ensemble des services et des missions de la Région, au plus près des habitants. Reportage exclusif au coeur de la Maison de la Région à Nîmes.

La Région Occitanie compte 5,8 millions d’habitants répartis sur 13 départements. Dès son élection, Carole Delga a décidé d’installer des Maisons de la Région, au plus près des habitants.

« Il fallait vraiment développer un nouvel outil de proximité. C’est un choix politique assumé, il y a une vraie volonté d’être proche des citoyens » explique Catherine Eysseric, Conseillère régionale dans le Gard.

Fin 2020, 17 sites seront opérationnels sur l’ensemble du territoire avec l’ouverture d’une Maison de la Région à Saint-Gaudens (Haute-Garonne). Et en 2021, une dernière maison de la Région ouvrira dans le Gard à Alès.

Elles ont 4 grandes missions : informer et conseiller sur les politiques et les aides régionales, accompagner les entreprises et les porteurs de projets, développer l’orientation et la formation, et gérer les transports scolaires et commerciaux liO

?id=IAGn7wsuDlxWePi96m1xdb1zBYJEYIaR

« S’il fallait prouver que les Maisons de la Région ont une utilité, pendant la période de confinement liée au Covid, nous avons été extrêmement sollicités. Nous avons coordonné toute l’aide d'urgence aux entreprises, aux associations en difficulté, la distribution de masques »… assure Pierre Thoniel, directeur de la Maison de Ma Région à Nîmes.

Par exemple, la Maison nîmoise a accueilli plus de 25 000 personnes en 2019, elle a organisé 20 conférences de presse, 15 expositions et vernissages et plus de 70 évènements dont le salon TAF.

L’équipe composée de 35 personnes jouent aussi un rôle de facilitateur. « Nous sommes en lien avec les maires, les associations, et tous les usagers. Nous avons un rôle d’information, d’accompagnement, d’écoute, mais aussi de veille et nous remontons les spécificités de chaque territoire à l’administration centrale pour que le service public régional soit plus agile, plus facile et plus rapide » assure Pierre Thoniel.

En 2019, une centaine de dossiers de collectivités, élus locaux, associations ou partenaires publics et privés ont ainsi été suivis par la Maison de Nîmes

?id=aAT9nZKvEKl92lnUKHZfsSoRXCueZpet

Ecomnews - Adds