Ecomnews - Adds
L'Olympique Lyonnais et la métropole Grand Lyon s'engagent pour l'emploi
Par Guillaume Bernard publié le 16 OCT 2020 à 11:21
Créer 750 CDI pour des personnes éloignées de l'emploi, c'est le pari que font l'Olympique lyonnais et la Métropole à l'heure où le nombre d'allocataire du RSA ne cesse d'augmenter sur le territoire. Coup de projecteur sur le projet FAIR[e].

Les jeunes non diplômés, les " populations invisibles ", les bénéficiaires du RSA, les demandeurs d'emploi de longue durée. C'est ce public que l'Olympique lyonnais, en partenariat avec la Métropole de Lyon cherche à ramener vers l'emploi.

"C'est la poursuite d'un projet mené avec l'ancienne majorité", précise Bruno Bernard, président de la Métropole Grand Lyon. "L'action sociale est au cœur des compétences de la Métropole, nous avons +10% de RSA depuis le début de la crise économique. Nous avons demandé à l'Etat d'instaurer un RSA jeune mais cela nous a été refusé. Nous nous tournons donc vers des projets tels que le projet FAIR[e] avec l'OL pour tenter d'améliorer la situation. Les aides sociales et l'aide à l'emploi se complètent."

Pour le président de l'Olympique lyonnais, Jean-Michel Aulas, le projet doit permettre aux participants et participantes de "S'émanciper du CV et de rencontrer des entreprises différemment."

"L'Olympique Lyonnais c'est plus qu'un club de foot, c'est un vecteur d'équité et de rencontre", abonde-t-il.

Le projet FAIR[e], bénéficie ainsi du soutien financier du Ministère du Travail à hauteur de 2,273 millions d'€, ainsi que de l’appui d’une équipe de facilitateurs au sein de la DGEFP.

?id=SoDaPd7z2ZUbhjGPhMtDg6fTkSJlAJiu

Un parcours "innovant"

Le parcours devrait commencer dès le 1er février. Chaque candidat sera accompagné depuis son entrée dans l’étape de positionnement jusqu’à son intégration dans l’emploi.

Chaque candidat sera accompagné d'un référent tout au long de son parcours pour l’épauler dans ses démarches. Celui-ci disposera d’une enveloppe budgétaire de 250 € par candidat, mobilisable uniquement en cas de besoin, en complément des aides de droit commun, afin de lever les freins qui pourraient entraver la poursuite de son parcours.

Chaque candidat sera également parrainé par un salarié d’une entreprise engagée dans la démarche. Il pourra ainsi bénéficier d’un soutien auquel confronter son vécu dans les différentes étapes du parcours.

Après 12 mois d'intégration en entreprise via contrat pro : le CDI. Mais le parcours du projet Fair[E] ne s'arrête pas là : il comprend trois mois de suivi au début de la prise de poste.

C'est un consortium, chapeauté par Maison Métropolitaine d’Insertion pour l’emploi et l’Olympique Lyonnais qui mobiliseront les entreprises en s'appuyant sur leurs réseaux privilégiés (Charte des 1000, OL Business Team) en complémentarité des autres réseaux existants sur le territoire : Medef, CPME, CCI, etc.

?id=ij6xZZpe6sTe0VcsRcainCAyXgkWd9zW

Ecomnews - Adds