Ecomnews - Adds
Pays-Basque : I Clean My Sea, la première application qui permet de signaler les plastiques en mer
Par Fiona Urbain publié le 07 SEPT 2020 à 10:04
D’ici 2050,  il y aura plus de plastique que de poissons dans les océans. Sur ce constat, I Clean My Sea a développé une application pour lutter contre les déchets flottants via une détection participative, simple et gratuite. Explications.

Fondée par un océanographe, la start-up I Clean My Sea lance une application mobile pour permettre à tous les citoyens de devenir acteurs de la collecte des déchets flottants en mer.

Le concept est simple : il suffit de prendre une photo des déchets et l'appli les géolocalise et envoie les informations à The Collector, un navire spécialisé dans la collecte des déchets en mer déjà actif au Pays Basque.

Photographier les déchets flottants : le nouveau réflexe à adopter pour protéger les océans

1. Chaque usager de la mer, qu’il soit à terre ou en mer, peut prendre en photo des déchets flottants via l’app qui les géolocalise ;

2. Les marins collecteurs bénéficient alors en temps réel d’une photo des déchets, de leur position et d’une prévision de leurs trajectoires de dérive ;

3. Le navire The Collector intervient alors pour collecter les déchets ;

4. Le plastique récupéré en mer est ensuite valorisé par des entreprises spécialisées ;

5. Il deviendra un produit, à longue durée de vie, estampillé I Clean My Sea "100% marine source" : des t-shirts, des chemises, des gourdes, des sweats, des gilets...

C'est un véritable cercle vertueux qui se met en place. Tous les usagers, qui deviennent ainsi des acteurs luttant contre la pollution plastique, peuvent suivre la dérive prévue des déchets qu'ils ont détectés.

?id=Auk7JrxRA7RWEl4fwhs04xOILLcsm18s

The Collector : le premier navire anti-déchets a déjà pris la mer

Aymeric Jouon, le fondateur explique : « Les navires qui collectent les plastiques en mer ne savent pas où aller pour récupérer les déchets. Il en résulte une perte de temps et d'argent énorme ! Avec The Collector, je veux démontrer que pour être efficace dans la collecte des déchets flottants, il faut se positionner aux embouchures des rivières. »

En effet 80% des déchets qui arrivent en mer transitent par les rivières.

Les chiffres clés du plastique en mer :

• 253 kilos de plastique sont déversés chaque seconde dans les océans selon l'UNESCO

• 99% des animaux marins auront ingéré du plastique d'ici 2050

• chaque année, plus d'1 million d'oiseaux marins et plus de 100 000 mammifères meurent à cause du plastique ;

• le corps humain absorbe jusqu'à 1% de microparticules de plastique... car nous en consommons jusqu'à 11 000 chaque année

• d'ici 2050, il y aura plus de plastique que de poissons dans les océans.

Ecomnews - Adds