Ecomnews - Adds
Pays de Grasse : Les fleurs d'exception, une tradition pour une économie de l'avenir
Par Sanya Maignal publié le 03 JUIN 2020 à 09:35
Un projet collectif tourné vers l'exception, vers les savoir-faire traditionnel, la responsabilité sociétale devient non pas uniquement un projet d'intérêt général pour le territoire mais beaucoup plus : la fierté locale d'intérêt national et même internationale. Le projet des Fleurs d'exception porte le nom Aromatic Fablab.

Tout commence il y a quatorze ans avec la création des Fleurs d’Exception du Pays de Grasse, une association de producteurs engagés dans l'agriculture, horticulture, bio et dans une responsabilité sociétale de l'entreprise.

Si au départ ils n'étaient que deux, aujourd'hui ils sont une vingtaine, une vingtaine d'exploitants, producteurs de plantes à parfums... Leur territoire : Pays de Grasse, rien de plus naturel !

Assurer l'avenir des plantes à parfums

Afin d'aider les futurs jeunes producteurs qui souhaitent s'installer (une vingtaine pour le moment) et les "anciens" dans leur développement, l'association crée Aromatic FabLab.

A la fois une pépinière de plants bio à destination de producteurs, les plantes à parfum, un lieu de transmission des savoir-faire traditionnels (c'est ici que les producteurs de plantes à parfum qui souhaitent s'installer sont formés) et l'espèce du laboratoire de recherche et développement permettant l'échange sur des techniques alternatives de culture et l’accompagnement des porteurs de projet.

"Tout projet concernant la parfumerie, la cosmétique ou l'Industrie est bienvenu, explique la Présidente Armelle Janody. Nous avons fait récemment l'acquisition d'une surface supplémentaire qui sera une surface de production, ainsi l'association sera aussi la productrice des plantes à parfum et cela en vue de ne plus être dépendant des subventions qui pour l'instant font fonctionner ce lieu et cela afin d'avoir une autonomie financière."

?id=QWZWVT1kAdx1eqaDG3BatYZM56xmKVtu

Un projet collectif soutenu par toutes les collectivités et l'Etat

Installé sur le territoire de Mouans-Sartoux, sur des parcelles mises gratuitement à la disposition par la commune, Aromatic Fablab est un espoir pour le Pays de Grasse.

"L'objectif est de faire en sorte que cette terre soit en capacité de répondre aux défis de l'avenir" et que des grandes maisons, noms et industries de parfums fassent appel à ce territoire pour se faire fournir en matière première, explique Jérôme Viaud, Président de l'Agglomération Pays de Grasse.

Dans notre stratégie territoriale, nous souhaitons préserver le foncier qui est rare et ne pas céder à l'urbanisation. Le Pays de Grasse soutient et encourage l'association les Fleurs d'exception et Aromatic Fablab de manière financière et aussi à travers des dispositifs tel que le contrat de transition.

Le projet est soutenu également par le Département, par la Région (70 000 € en 2019) "car c'est un vrai projet de développement économique et cela rentre dans le cadre des opérations d’intérêt régional", souligne Philippe Tabarot, conseiller régional.

L’État a participé l'an dernier au projet à la hauteur de 50 000 €. Séduite par "l'aspect collectif, l'aspect tradition tournée vers l'avenir, la formation des jeunes qui vont acquérir ces savoirs faire", Anne Frackowiak-Jacobs la Sous-Prefète de Grasse ne voit pas de raison pour que l’État ne soutienne pas ce projet pour 2020 et d'ajouter avec beaucoup d’enthousiasme :

"C'est une fierté locale d'intérêt national et même international".

Oui, il ne faut pas oublier l’Unesco qui a inscrit la "création d’une pépinière durable et collective à disposition des agriculteurs" portée par l’association Les Fleurs d’Exception du Pays de Grasse comme l’une des quatre mesures de sauvegardes répertoriées dans le cadre de l’inscription sur la liste du Patrimoine Culturel Immatériel de L’Humanité des "Savoir-faire liés au Parfum en Pays de Grasse".

Ecomnews - Adds