Ecomnews - Adds
Perpignan : La Ville investit 100 millions d'€ dans un projet de rénovation urbaine
Par Robert Fages publié le 20 AOÛT 2018 à 09:00
Il concerne le quartier historique Saint-Jacques et les travaux sont programmés jusqu’en 2024

Dans le cadre du Nouveau Programme National de Rénovation Urbaine (NPNRU), la Ville de Perpignan et la communauté urbaine ont élaboré un projet d’aménagement spécifique à l’un des secteurs prioritaires identifiés au contrat de ville, celui du quartier Saint-Jacques situé sur les hauteurs de la ville, connu pour abriter une des rares communautés gitanes de centre-ville en France.

Les objectifs du projet de renouvellement urbain du quartier Saint-Jacques sont :

  • faire évoluer l’image du quartier et de renforcer son attractivité par la réalisation de continuités urbaines permettant d’ouvrir celui-ci ;
  • proposer un habitat salubre et sûr pour les populations du quartier avec de nouvelles typologies ; de diversifier l’offre de logement par de l’habitat individuel et des logements libres
  • améliorer le cadre de vie en proposant un parc participatif et interactif ;
  • redonner une attractivité forte à la rue principale constituant l’axe stratégique du projet global du centre historique, et de réaménager les voies impactées par le projet ;
  • réaliser des équipements structurants.

Le coût de ce projet de rénovation dont la réalisation s’étale de 2018 à 2024 est d’environ 100 millions d'€ subventionné pour un quart par l’ANRU.

« Avec la municipalité que je dirige, nous nous sommes engagés dans la réhabilitation de l’image du quartier Saint-Jacques en rénovant les lieux fin d’y mettre progressivement, une harmonisation sociale » souligne Jean-Marc Pujol, maire de Perpignan , président de la Communauté d’agglomération Perpignan Méditerranée.

« Aujourd’hui, il faut le rappeler, il faut oser le dire et le dénoncer, 40% des logements de Saint-Jacques, près d’un habitat sur deux sont indignes ou vacants (…) les chiffres sont alarmants à tous les niveau : 83% de la population est au chômage, 90% sont des jeunes.

J’ai toujours porté une attention particulière à la réhabilitation de l’immobilier du centre ancien, car c’est là un point d’appui, un investissement essentiel au service de la population dans son ensemble. C’est vraiment un chantier à part entière qui doit nous permettre de tirer pleinement profit des formidables atouts que nous avons sur notre territoire, » a t'il poursuivi.

Ecomnews - Adds