Ecomnews - Adds
Lancement d'une plateforme régionale de financement participatif pour soutenir l’économie d’Occitanie
Par Charline Poullain publié le 08 FEVR 2021 à 09:52
La Région Occitanie et la Chambre de Commerce et d’Industrie ont annoncé le lancement d'une plateforme de financement participatif afin d’aider les entreprises régionales. Un portail unique en France, qui se veut un coup de pouce aux porteurs de projets locaux.

C’est un dispositif unique en France. La Région Occitanie et la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) d’Occitanie lancent une plateforme de financement participatif. « L’épargne populaire a beaucoup cru en 2020 », rappelle la Présidente de Région, Carole Delga, l’idée est donc de « la mettre au service de l’économie réelle ».

Chaque citoyen pourra ainsi investir au profit de porteurs de projets triés sur le volet par la Région et la CCI. Ces investissements dans des produits locaux sont présentés comme sécurisés, avec un capital garanti et « un rendement supérieur au Livret A ».

La Région veillant au grain en s’assurant que cet investissement citoyen ne se fera pas à fonds perdus.

Le dispositif doit être lancé au deuxième trimestre 2021. L’objectif étant d’accompagner pas moins de 200 projets par an et de lever 20 millions d’euros sur 5 ans.

Cette plateforme est issue d’une société de projets entre la Région et la CCI mais aussi l’Agence régionale Énergie Climat (Arec) et des partenaires privés.

?id=O4fL2flueBN1vhAe2HOXssfgMfQDauzn

La relocalisation

La Région Occitanie a également créé Aris, l’agence régionale des investissements stratégiques. L’idée étant que la collectivité puisse être actionnaire d’entreprises afin de les aider à relocaliser leurs activités.

Les accompagnements de projets sont déjà nombreux : l’éolien flottant et l’hydrogène vert à Port-la-Nouvelle, le recyclage de batteries à Decazeville, le renouveau de l’abattoir fermé en 2019 en Aubrac, un laminoir avec Arcelor Mittal en Lozère... L’agence vise l’accompagnement de 33 projets en 5 ans.

De nombreux dispositifs d’aide

« Nous sommes dans une crise sans précédent et très forte en termes d’inégalités géographiques et sectorielles », analyse Alain Di Crescenzo, président de la CCI d’Occitanie.

Rappelant les secteurs les plus atteints (tourisme, commerce, hôtellerie-restauration, événementiel, transports...), il cible plus particulièrement « la Haute-Garonne avec l’aéronautique et le cas de Lourdes dans les Hautes-Pyrénées ».

« Nous avons aidé quatre fois plus d’entreprises que sur une année classique et 250 000 emplois ont été sauvegardés », dénombre la Présidente Delga.

En tout, 353 millions d'€ ont été mobilisés pour soutenir 50 500 entreprises. Dont 100M€ pour l’aéronautique et le spatial, et 111 millions d'€ pour le fonds tourisme.

Carole Delga vient d’ailleurs d’interpeller le Premier ministre sur la nécessité d’un plan montagne comprenant des aides à la trésorerie et à la diversification touristique, ainsi que la possibilité de retarder le remboursement d’emprunts.

Parmi les multiples mesures mises en place : une aide aux loyers à hauteur de 6 millions d'€, le soutien à 5462 associations, les plateformes #dansmazone et Tous Occitariens qui permettent d’acheter des produits locaux.

Après le fonds L’occal (doté de 80 millions d'€) destiné aux entreprises, en partenariat avec la Banque des territoires, des Départements et des intercommunalités, la Région a décidé de créer Foccal pour les commerces de proximité dans les centres-villes de petite et moyenne taille.

Sans oublier le soutien aux exportations : via le pass relance export, 184 entreprises ont été soutenues l’an dernier pour un montant de 9,6 millions d'€.

Ecomnews - Adds