Ecomnews - Adds
Le port de Marseille prend le large vers le gaz naturel liquide
Par Julie Varray publié le 20 MAI 2018 à 09:00
Le port de Marseille se situe au 1er rang des ports français et au 4e rang européen ! Une très belle évolution pour ce dernier. En 1996, il comptait 18 000 passagers, 22 ans plus tard, les passagers sont désormais à plus de 1,5 million. Le port espère ainsi dépasser les 2 millions en 2020 !

Le port de Marseille rivalise donc avec les plus grands mondiaux, comme Miami par exemple !

Le port qui, il y a soixante ans de cela, accueillait des bateaux qui déchargeaient des fruits et légumes du monde entier, voit maintenant des navires de croisière transportant des millions de touristes chaque année !

Ce fut un travail de plusieurs années, un acharnement pour attirer les compagnies maritimes à poser l’ancre à Marseille !

La première à le faire fut Costa, en 1996, suivie de près par les autres compagnies !

C’est en 2003 que le port construit une gare maritime à destination des croisières de plus de 6 000 m².

En 2007, Costa, MSC et Luis Cruises remportent l’appel d’offre pour la gestion des terminaux de croisière, qui ont été rebaptisé « Marseille Provence Terminal Cruise » (MPTC).

Les actionnaires de MPTC ont déjà investi 10 millions d’euros dans le développement des terminaux du port de Marseille et sont en train de préparer un nouveau terminal de 10 000 m², qui sera opérationnel d’ici 2022.

Ce nouveau terminal devrait permettre le traitement de 5 000 passagers.

Cependant, la croissance du port et la multiplication des bateaux qui, même si elle permet d’obtenir 310 millions d’euros de retombées économiques par an dans la région, inquiètent cependant les locaux.

Principalement concernant la pollution. C’est pourquoi le port cherche de nouvelles solutions à ce problème.

Parmi ces solutions, les compagnies maritimes se mettent à alimenter leurs navires au gaz naturel liquide. Costa a lancé Costa Smeralda, qui sera en service en novembre 2019, au départ de Marseille.

MSC aussi a commandé quatre nouveaux bateaux au GNL !

Ecomnews - Adds