Ecomnews - Adds
Le Port de Marseille renoue avec la croissance
Par Denys Bédarride publié le 02 AOÛT 2021 à 09:50
Avec 38 millions de Tonnes (MT) de marchandises traitées entre janvier et juin 2021, les trafics du port de Marseille Fos progressent de +13% en comparaison du premier semestre 2020. Tous les trafics marchandises sont en hausse permettant au port de Marseille Fos de renouer avec la croissance par rapport au niveau d’avant crise de 2019, notamment pour les filières conteneurs (+2%), les véhicules neufs (+18%), les vracs chimiques (+11%) et enfin les vracs solides (+11%). Seuls les trafics de vracs liquides sont en retrait par rapport à 2019 (-7%) malgré une hausse de +6% par rapport à 2020.

Une progression de +19% pour le trafic de marchandises diverses

Au total, plus de 10 MT de marchandises diverses ont été opérées dans le port de Marseille Fos au premier semestre 2021, soit une forte hausse de +19% par rapport à la même période de l’année 2020.

Le trafic conteneur est particulièrement dynamique avec 755 kEVP traités soit une augmentation de +21% par rapport à 2020 et de +2% comparé à 2019.

La filière remorques tire également son épingle du jeu avec +31% par rapport à 2020 et +6% par rapport à 2019. La plus forte croissance s’observe sur le trafic de véhicules neufs avec une hausse de +63% vs 2020 et de +18% vs 2019.

+32% de croissance pour le trafic de vracs solides par rapport à 2020

Avec plus de 6,3 MT traitées au premier semestre 2021, la filière dépasse son niveau de 2019 de +4%.

Excepté le trafic de céréales, tous les vracs solides sont en progression et pour certains segments de façon spectaculaire, notamment pour la filière sidérurgie avec une hausse de +46% versus 2020 et +7% versus 2019.

Une augmentation de +6% pour les vracs liquides qui ne permet pas un retour au niveau d’avant crise

A fin juin 2021, en cumulé le port de Marseille Fos a traité 21,33 MT de vracs liquides est en hausse versus 2020 (+6%) et chute par rapport à 2019 (-7%). Filière tirée vers le bas par le recul de 9% de trafic de pétrole brut et raffiné versus 2019.

La pandémie de covid-19 continue d’affecter la consommation de produits pétroliers. Le trafic de GNL poursuit sa croissance avec +4% par rapport à 2020 et +6% versus 2019. Les vracs chimiques et alimentaires connaissent une hausse de +21% par rapport à 2020 et +11% par rapport 2019.

Le transport maritime de passagers est encore très affecté par la situation sanitaire au premier semestre 2021 : -22% de passagers comparé à 2020 et -81% par rapport à 2019.

« Le port de Marseille Fos est sur une bonne dynamique et profite d’une conjoncture favorable notamment sur les vracs solides et sur le conteneur. Sur ce dernier segment, on peut noter que fin 2020, le port a livré aux manutentionnaires un nouveau quai de 300 m de long et 17 m de tirant d'eau, offrant un linéaire total de déchargement de 2,6 km et des zones de stockage supplémentaires. Un aménagement qui est arrivé à point nommé, permettant au Port d’absorber une plus grande charge : plus de navires, plus de marchandises, plus de zones de stockage et donc plus de performance sur les opérations » explique Hervé Martel, président du directoire du port de Marseille Fos.

Ecomnews - Adds