Ecomnews - Adds
La Grande Provence reçoit le soutien de François De Rugy
Par nicolas francois publié le 05 JUIN 2018 à 09:23
L’association, qui regroupe les seize intercommunalités du Gard, du Vaucluse et des Bouches-du-Rhône, a pour vocation de développer des projets coopératifs dans les domaines du tourisme, de la culture, des transports et de l’aménagement du territoire. Les détails avec Ecomnews.

Elle est née officiellement le 18 décembre 2017, à l’initiative de Jean-Marc Roubaud et des élus du Grand Delta Rhodanien. Elle, c’est la Grande Provence, une association regroupant les communes du fameux « Triangle d’or » Arles-Avignon-Nîmes, et dont l’ambition est de faire émerger initiatives locales et grands projets communs en comptant sur son réseau de villes de taille moyenne à cheval sur trois départements et deux régions.

Pour son président Jean-Marc Roubaud, l’association est « le meilleur moyen d’exister en évitant d’être phagocytés par les grandes métropoles qui nous entourent, comme Montpellier, Aix-Marseille ou Lyon. Elle doit favoriser la mise en œuvre de coopérations structurantes entre ces territoires qui représentent 1,15 millions d’habitants et 427 000 emplois ».

De Rugy et Cesarini en militants de la décentralisation

Pour sa première assemblée générale le 25 mai à Villeneuve-lez-Avignon, la Grande Provence a pu compter sur un soutien de poids en la personne de François De Rugy, président de l’Assemblée Nationale, venu soutenir le projet en tant que « fervent militant de la décentralisation » :

« Si je suis ici, c’est parce que je suis convaincu que l’on fait mieux les choses quand on est au plus près des réalités vécues par les gens. Je pense que les collectivités locales sont les plus légitimes pour mener un certain nombre de politiques. Il ne faut surtout pas un modèle unique pour la France mais avoir des structures adaptées aux réalités du territoire, ce que propose la Grande Provence ».

?id=mkK8El3Tnb4RHpKY79VRsrKKNk5mAfBtLe président de l’Assemblée Nationale François De Rugy et Jean-Marc Roubaud, président de la Grande Provence, entourés d’un grand nombre d’élus locaux venus assister à la première assemblée générale de l’association.

Une vision partagée par le député LREM Avignonnais Jean-François Cesarini : « L’enjeu est de ne plus penser la décentralisation depuis Paris, mais à partir des capitales régionales. Il s’agit maintenant de reconstruire le pays en raisonnant en termes de bassins de vie ».

Fort de ses quatre années d’expérience au sein de la French Culture Tech à fédérer les entreprises du territoire autour du numérique, le député a annoncé vouloir créer une agence de la cohésion des territoires afin « d’accompagner les projets venus d’en bas ».

Des atouts et des projets

Cinquième bassin de vie en France, la Grande Provence dispose d’un certain nombre d’atouts pour rayonner, parmi lesquels un réseau de sites UNESCO les plus denses d’Europe, la plus grande concentration de festivals au monde et la présence d’un espace rural non négligeable, la région détenant notamment le record français de la plus grande concentration d’AOP et IGP. À cela s’ajoutent plus de 12 000 hectares de zones d’activité qui ne demandent qu’à être exploités.

Parmi les projets évoqués lors de cette première assemblée générale, le lancement d’un appel à manifestation d’intérêt auprès des transporteurs et opérateurs touristiques pour mettre en place des liaisons entre les sites classés à l’Unesco mais aussi la création d’une conférence des directeurs de conservatoires afin de mutualiser moyens et compétences.

Enfin, le président de l’agglo Nîmes métropole et trésorier de l’association, Yvan Lachaud, a tenu à souligner que « l'association n’embauchera pas. Il n’y aura pas de structure supplémentaire créée, nous fonctionnerons uniquement avec les cotisations des élus, communes et chambres consulaires ». Et de conclure : « La Grande Provence nous amène à travailler tous ensemble. Aucun dossier ne sera déposé sans une coordination totale de nos actions ».

Les intercommunalités au sein de la Grande Provence

L’association regroupe 8 communautés d'agglomération et 8 communautés de communes :

  • Alès agglomération
  • Arles-Crau-Camargue-Montagnette
  • Gard Rhodanien (Bagnols)
  • Grand Avignon
  • Luberon Monts-de-Vaucluse (Cavaillon)
  • Nîmes métropole
  • Terre de Provence (Châteaurenard)
  • Ventoux - Comtat Venaissin (Carpentras)
  • Beaucaire Terre d'Argence
  • Pont du Gard
  • Pays d'Apt - Luberon
  • Les Sorgues du Comtat (Monteux)
  • Pays des Sorgues et des Monts de Vaucluse (Isle-sur-la-Sorgue)
  • Pays d'Uzès
  • Rhône Lez Provence (Bollène)
  • Vallée des Baux – Alpilles (Saint-Rémy de Provence)

?id=bYeqCXfvu2DfK0lsjNlvvi43pz6ODy6LLes présidents des intercommunalités de la Grande Provence prennent la pose autour de François De Rugy.

Ecomnews - Adds