Ecomnews - Adds
Provence Alpes Côte d'Azur : 60 millions d'€ supplémentaires pour former les demandeurs d’emploi
Par Nathalie Bureau du Colombier publié le 27 JAN 2021 à 09:07
La ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion, Élisabeth Borne, s’est rendue, ce 22 janvier 2021, sur le site de l’AFPA à La Treille, dans les Bouches-du-Rhône, pour signer aux côtés du Président de la Région Sud, Renaud Muselier, la déclinaison régionale formation et compétences inscrites au plan de relance.  Ce contrat cadre donnant lieu à une enveloppe complémentaire de près de 60 M€ en région pour financer 12 000 formations supplémentaires auprès des jeunes de 19 à 29 ans.

Cette somme permettra de dispenser des formations ciblées notamment dans le domaine de la santé, de l’économie bleue ou de la transition écologique et de sensibiliser les jeunes à des métiers méconnus.

« Cet accord va permettre de déployer les investissements dans les compétences prévus dans le cadre de France Relance. Nous devons plus que jamais armer en compétence les jeunes les demandeurs d’emploi, les salariés en reconversion, sécuriser leur parcours professionnel malgré la crise que nous traversons. Nous avons décidé dans le cadre du plan de relance de remettre 700 M€ d’euros supplémentaires pour développer des formations dans des secteurs qui recrutent malgré la crise, notamment les transitions écologique et numérique », a annoncé la ministre de l’Emploi, Élisabeth Borne, lors de sa venue à Marseille le 22 janvier 2021.

La région Provence-Alpes-Côte d’Azur bénéficiera de près de 60 millions d'euros supplémentaires répartis entre la Région Sud à hauteur de 32 M€ et de Pôle Emploi pour 27 M€. Une somme qui vient abonder les 534 M€ déjà investi par l’État dans le cadre du pacte régional signé avec Pole emploi.

Elle sera vouée à financer 12 000 formations auprès des jeunes de 16 à 29 ans peu ou pas qualifiés que la ministre entend flécher notamment vers les écoles de la deuxième chance avec des places supplémentaires et en soutenant des parcours de validation des acquis de l’expérience.

?id=s1ok3cEh7EQylVFAHDqP5VMytz1KCorr

Création de « La promo 16 / 18 » ouverte aux jeunes décrocheurs

« Aujourd’hui, c’est une récession de près de 11% qui attend la France et la suppression de près de 800 000 emplois. On parle de 200 000 jeunes chômeurs d’ici la fin de l’année. La Région consacre un budget annuel de plus de 118 M€ à la formation professionnelle », a expliqué Renaud Muselier, président de la Région Sud. Et d’annoncer 600 places supplémentaires dans les six Écoles de la deuxième chance, 200 financements de stage, 400 places supplémentaires de formations continues, dans l’enseignement supérieur et 1400 places de formation dans les secteurs touchés par la crise.

?id=QG4XKoOKV4L8MFdVe3Opksm9uGVnhAS3

640 000€ pour l’AFPA destinés à former aux métiers de la mer

La ministre, qui entend mettre l’accent sur l’innovation pédagogique, a rappelé le lancement la semaine dernière d’un nouveau dispositif « La promo 16 / 18 ».

« C’est un programme qui s’adresse aux jeunes décrocheurs de 16 à 18 ans qui n’ont pas encore trouvé leur voie professionnelle et de leur permettre de tester durant quatre mois à l’AFPA des projets d’insertion professionnelle, en immersion sur les plateaux techniques des centres AFPA.

Tant au contact avec des adultes, ces jeunes vont pouvoir apprendre les compétences de base, découvrir des métiers et construire un projet. Ils pourront se diriger ensuite avec plus d’assurance vers le transport maritime, la réparation navale, la plaisance. Marseille compte des chantiers navals qui peuvent accueillir des chaudronniers, des soudeurs formés ici même, à La Treille », a souligné Élisabeth Borne.

?id=CErL4gouNHPRnTzx985b0OjpfjsIJCHE

A compter d’avril 2021, l’AFPA de La Treille va déployer un plan « Croissance Bleue » sur Marseille et La Ciotat.

Le centre de formation professionnelle a obtenu un soutien de 640 000€ de la Région pour former 165 demandeurs d’emplois dans les métiers de l’industrie navale et nautique à travers dix actions de formations aux industries de la mer.

Le site AFPA La Treille qui s’étend sur 12 ha abrite notamment l’entreprise d’insertion La Varappe qui transforme en quelques jours des conteneurs maritimes en fin de vie en hébergement. La majorité des 30 employés ayant été, au préalable, formés par l’AFPA.

Ecomnews - Adds