Ecomnews - Adds
Rhône : Lyon s'arme contre AIRBNB !
Par Charles Dos Santos publié le 11 MARS 2018 à 09:00
Sans interdire purement et simplement le développement sur son territoire de la plateforme de logement, la Métropole de Lyon et son Président, David Kimelfeld ont mis en place depuis quelques jours un dispositif particulièrement rigoureux dans ce domaine.

Depuis moins d'un mois, un nouveau règlement s'applique à la totalité des logements situés dans les 1er , 2e et 4e arrondissements de Lyon. Il concerne aussi partiellement les 3e, 5e, 6e, 7e et 9e arrondissements de la ville.

L'objectif est clair : ne pas vivre à Lyon ce que l'hypercentre de Barcelone connaît, c'est à dire un coeur de ville quasi-entièrement destiné à accueillir des flots de touristes toute l'année.

Les élus locaux veulent préserver le commerce local et ne surtout pas créer de désequilibre au niveau économique entre les différents secteurs de la 2e ville de France.

Pour y parvenir, le plan mis en place a été mûrement réfléchi.

Dans les faits, une demande de changement d'usage du logement est désormais exigée par la métropole et la ville pour la location de résidences secondaires. Si le dit logement se trouve dans l'hyper centre et n'excède pas une surface de 60 mètres carrés, l'autorisation sera délivrée pour une période de 9 ans, non reconductible.

Chaque propriétaire de ce type de logement ne peut désormais faire qu'une seule demande d'autorisation.

La métropole a mis en place une plateforme sécurisée pour enregistrer l'ensemble des logements meublés touristiques. Un numéro d'enregistrement sera alors délivré et devra figurer sur chaque annonce sur les sites web comme Airbnb et Abritel notamment.

La plateforme n'est pas encore utilisable et ne le sera pas avant la fin du printemps 2018.

Pour l'heure, les propriétaires ne louant pas leurs logements plus de 120 jours par an sont épargnés par le plan présenté par la municipalité.

©Crédit Photos : EcomNews.

Ecomnews - Adds