Ecomnews - Adds
Rhône : Le métro de Lyon met le cap sur l’ouest !
Par Charles Dos Santos publié le 15 MARS 2018 à 09:00
Bien connu de tous les lyonnais depuis près d’un demi siècle, le métro lyonnais pourrait s'étendre le réseau sur l’ouest du territoire. Deux schémas sont à l’étude par les élus et experts.

40 ans

Cela fait désormais 4 décennies que dans tout Lyon, circule le métro. Pourtant, l’heure de sa fin est loin d’avoir sonnée. Loin de là.

Commandé il y a quelques mois auprès du cabinet spécialisé Egis, l’étude de faisabilité d’une possible cinquième ligne de métro a été rendue publique. Elle confirme l'intérêt de la construction de la dite cinquième ligne.

Présentée en 2014 par Gérard Collomb, alors maire sortant de la seconde ville de France, pour contrecarrer le plan de son adversaire de l'UMP, Michel Havard, qui avançait l'idée la gare de Lyon St Paul à La Part Dieu.

A l'époque, en pleine campagne municipale, Gérard Collomb avait émis l'idée de mettre en place une desserte régulière du Plateau, du 5ème arrondissement et des communes situées à l'ouest de la ville que sont Francheville et Tassin.

C'est cette idée qui revient aujourd'hui au coeur de l'actualité avec la remise de cette étude de faisabilité.

Actuel Président de Lyon Métropole, David Kimelfeld est un ardent défenseur du projet. Tout récemment, il affirmait à nos confrères des Echos que cette "ligne de métro procède d'une réelle volonté de développement et d'attractivité du territoire".

Après des mois d'analyse, deux schémas distincts sont officiellement retenus.

Le premier irait de la célèbre place Bellecour jusqu'au secteur d'Alaï. Ce projet là présente l'avantage de prévoir 5 à 6 nouvelles stations et surtout "des caractéristiques techniques parfaitement maitrisées", selon le rapport remis par Egis. Ce premier schéma présente l'avantage d'être également en lien avec les lignes A et B du métro déjà existantes.

Seule contrainte technique de ce projet : un trajet en tunnel à prévoir sur une distance de 6 kilomètres !

Le second projet partirait de l'imposant Hôtel de Ville de Lyon jusqu'Alaï et permet sans difficulté la desserte de la gare St Paul et la connexion au tram-train déjà existant dans l'ouest lyonnais.

Ce second projet présente "des contraintes techniques plus fortes surtout au droit de l'Hôtel de Ville", selon les experts du cabinet Egis.

Concrètement, à proximité de l'hôtel de ville, deux lignes de métro cohabitent déjà et la création d'une nouvelle ligne y semble compliquée. Ce second tracé s'étend lui, sur 6 kilomètres.

Evoqué en 2014, le projet de cette nouvelle ligne de métro devrait donc être un des débats majeurs en 2020 lors des prochaines élections municipales et métropolitaines.…

©Crédit photos : EcomNews

Ecomnews - Adds