Ecomnews - Adds
Tarascon : Une année 2022 pour le cœur de ville et ses habitants
Par Dupleix Thomas publié le 21 JAN 2022 à 09:26
Après un exercice 2021 marqué par près de vingt millions d’euros d’investissements, la municipalité tarasconnaise entend poursuivre ses efforts. Essor du territoire, embellissement du centre-ville, bien-être de ses administrés : le maire Lucien Limousin a défini les grands projets pour 2022 à commencer par l’accueil d’une toute nouvelle start-up intitulée « Courtisan ».

Certes, 2021 n’a pas été 2020. Certes, la reprise économique a été au rendez-vous et l’Etat s’est (globalement) montré au chevet des entreprises et autres collectivités. Mais pour le maire de Tarascon, il n’est pas question de minimiser la bonne santé de sa commune.

« Cette crise désorganise les services, rappelle Lucien Limousin. Le coût des matières premières s’envole, il y a des difficultés d’approvisionnement et malgré tout cela nous avons pu poursuivre les travaux que nous avions engagés. »

19 millions d’euros de travaux ont ainsi été investis et de nombreux projets ont déjà pu voir le jour. C’est le cas de l’inauguration des dix kilomètres de digue entre Arles et Tarascon, des rénovations de l’église Sainte-Marthe, du château et du cloitre des Cordeliers.

Mais aussi des projets de réhabilitation majoritairement financés par le Département des Bouches-du-Rhône – et sa présidente Martine Vassal – tels que les plateaux sportifs du stade de la Provençale, ainsi que de nombreux chemins ruraux.

?id=sLXTwCtc49aghyEDJz8u6toahPOCfxG3

Le poumon économique de Tarascon

Celui qui est aussi vice-président de la Communauté d’agglomération Arles Crau Camargue Montagnette compte aussi sur la participation de l’intercommunalité à plusieurs dispositifs menés par l’Etat et la Région pour continuer à embellir le cœur historique de Tarascon.

« Nous sommes en liaison avec l’Agence Nationale de Rénovation Urbaine pour un programme de rénovation du cœur de ville, indique Lucien Limousin. Nous avons signé le protocole de préfiguration en 2016 et nous allons signer, en mars 2022, la convention définitive. »

Sans oublier l’« Opération Programmée de l’Amélioration de l’Habitat et du Renouvellement Urbain » mais aussi « Action Cœur de Ville » qui a abouti à une Maison des Projets, installée provisoirement Place du Marché. Celle-ci devra centraliser toutes les informations liées à une revitalisation du centre-ville déjà marquée par l’ouverture de douze nouveaux commerces en pleine crise sanitaire.

Mais aussi l’arrivée, il y a quelques jours seulement, de la toute première start-up installée à deux pas de l’Hôtel de Ville.

?id=ctF2gFIbBrihUefzIhSb4g2V03KBBwFS

Courtier + artisan = « Courtisan »

Lucien et Maxime Drossaert ont imaginé et fondé une plateforme inédite et deux-en-un : « Courtisan ». Celle-ci permet aux courtiers en assurance de mandater un artisan en quelques clics lorsqu’un assuré leur déclare un sinistre habitation.

« En rentrant un code postal et une nature de travaux, explique Lucas, le courtier peut trouver un artisan dans la zone de l’assuré et le mandater très rapidement. » La prise en charge est alors instantanée.

Le projet est donc prometteur au point que les deux frères, originaires de Saint-Rémy-de-Provence, prévoient entre 20.000 et 30.000 demandes de chantiers sur la première année. De quoi nécessiter au moins trois embauches au sein d’un environnement flambant neuf obtenu en partie grâce au soutien de la collectivité.

« Sophie Martinez, qui était manageur du centre-ville, nous a aidés à trouver ce local très rapidement, confie Lucas Drossaert. On est très contents d’être là ; cela va nous permettre d’accueillir nos équipes à partir de mars. »

?id=nP1yPR3hJVH8mRVfEsIoCsURdvDNZ6Oz

Cultiver le dynamisme

Embellissement du cœur de ville, bien-être des habitants, essor du territoire seront donc au centre des projets de Tarascon pour l’année à venir. Et ce, malgré des leviers financiers qui s’amoindrissent, à en croire le maire Lucien Limousin.

Pour autant, dans le cadre des travaux de proximité 2022, la municipalité s’est engagée à requalifier plusieurs rues ainsi qu’un immeuble situé rue des Halles destiné à accueillir, à terme, la fameuse Maison des Projets.

Dès le mois de février, un collectif d’artisans s’installera dans une boutique place du Marché. Et « la Place des Artisans », portée par la Communauté d’agglomération, la Chambre des métiers et la Ville dans le cadre du dispositif « Action Cœur de Ville », sera inaugurée en mars prochain.

Il s’agira du premier corner entièrement dédié au consommer local, aux arts de la table, à la décoration et accessoires de la personne afin de booster encore un peu plus la dynamique de commerce de proximité engagée à Tarascon.

« Nous avons aujourd’hui des jeunes qui sont dans leur temps et ne sont pas sous l’emprise de la nostalgie, salue Lucien Limousin. Ils se retroussent les manches pour travailler et faire en sorte que leur quotidien et leur lendemain soient les meilleurs possibles. »

?id=hlXPq6zYJwiN49ztN96btZNtkP7O8QOb

Ecomnews - Adds