Ecomnews - Adds
Sur le territoire alésien, Logis Cévenols veut dynamiser le territoire avec ses constructions records
Par Rédaction publié le 20 JUIN 2018 à 09:00
En 2017, Logis Cévenols a eu un impact considérable sur l’économie d’Alès. Avec ses nombreuses actions d’entretiens, amélioration, réhabilitations. 38,3 millions d’euros ont ainsi été investis et 612 logements construits. Des records pour logis Cévenols qui ne compte pas s’arrêter là et dévoile des projets sur dix ans.

Une activité approuvée par le Conseil d’administration, l’impact de Logis Cévenols sur l’économie locale n’est plus à douter. Comme l’annonce Jean-Luc Garcia le directeur général de Logis Cévenols, avec des efforts permanent en matière d’entretien et construction, l’entreprise a investi au total 38,3 millions d’euros dans l’économie du bassin alésien.

Un investissement record puisqu’il est 78 % supérieur à celui réalisé en 2016. Cette évolution exponentielle est due aux importants efforts engagés en matière de construction avec notamment 612 nouveaux logements édifiés dont 180 à la maison des Elèves de l’Ecole des Mines d’Alès qui représentent à eux seuls un chantier de 12 millions d’euros.

Au-delà de mettre à disposition de nouveaux logements, ces investissements représentent également une importante création d’emplois. Avec un tel investissement, ce sont environ 500 emplois directs créés selon la Fédération du Bâtiment.

Ayant besoin de matériaux pour mener à bien ses projets, Logis Cévenols a donc fait des appels d’offres. De ce fait, la société favorise le développement des entreprises.

En cette année 2017, 21 000 heures d’insertions ont été pourvues, ce qui représente 55 contrats pour 45 personnes.

Logis Cévenols contribue à la préservation du patrimoine du territoire alésien

Avec un total de 5779 logements inscrits dans le patrimoine, Logis Cévenols s’efforce d’investir pour améliorer le confort des habitants. L’entreprise consacre plus de 19 % de la part des loyers versés par les locataires dans l’entretien de ces logements, soit environ 3 points de plus que la moyenne nationale (16,3 %).

Ces chantiers se concentrent principalement sur l’amélioration de l’isolation thermique et une maintenance régulière permettant de maintenir le patrimoine en bonnes conditions de vieillissement car comme l’estime Jean-Luc Garcia, en faisant l’impasse sur ces entretiens, une dégradation importante serait clairement visible au bout de cinq ans.

Un budget certes conséquent à ce jour, mais voué à se réduire

Avec de nouvelles législations comme la loi Elan ou la réforme de la dernière loi de finances instaurant la réduction de loyer de solidarité, les 19 % actuellement consacrés à l’entretien risquent d'en prendre un coup. Cette réduction du budget consacré à la maintenance régulière aura donc des répercussions sur la durée de vie du patrimoine. De nouvelles législations venant compromettre les projets de Logis Cévenols.

Des projets ambitieux à l’horizon pour Logis Cévenols

Après avoir été félicité par le préfet du Gard pour avoir déposé le plus grand nombre de demandes d’agrément de logements sociaux dans le département en 2016 et avoir créé 612 logements en 2017. Logis Cévenols prévoit pour 2018 et 2019, de livrer 776 nouveaux logements.

L’organisme ne compte cependant pas s’arrêter là puisque pour l’année 2026, il prévoit la construction de 2115 logements, la démolition de 500 logements inadaptés et la transformation d’une centaine d’appartements au centre-ville d’Alès pour une réponse plus appropriée à la demande.

Si la nouvelle loi Elan ne vient pas en contradiction avec ces projets, à l’horizon 2026, 300 millions d’euros seront investis pour porter le patrimoine de Logis Cévenols à 7 500 logements.

Ecomnews - Adds