Ecomnews - Adds
Toulouse : APF France handicap s’associe à la start-up Asa Initia pour concevoir le premier masque inclusif français
Par Denys Bédarride publié le 11 SEPT 2020 à 09:57
La crise sanitaire que nous traversons stimule les capacités d’innovation inclusive. L’initiative d’Anissa Mekrabech, jeune toulousaine de 30 ans, atteinte de surdité moyenne bilatérale, en est un exemple fort. Partant du constat que le masque classique n’était pas adapté à certaines formes de handicap, elle a conçu le premier masque barrière à fenêtre anti-projection, lavable et anti-buée disponible en France.

APF France handicap a mobilisé son réseau du secteur adapté et protégé, APF Entreprises, pour participer à la confection de ce produit innovant et inclusif.

Déjà fortement impliquée dans le projet « Résilience », initiative du Haut-commissariat à l'Inclusion dans l'emploi, pour confectionner et conditionner des masques homologués à destination des services publics et du secteur médico-social, l’association a souhaité apporter sa contribution au service de la protection et de la santé des Français.

Lors d’un achat dans une pharmacie, Anissa Mekrabech a pris conscience de la difficulté à comprendre ses interlocuteurs, le masque empêchant la lecture labiale. Cette expérience l’a amenée à imaginer un masque inclusif® dont la “fenêtre” transparente permettrait une meilleure compréhension et préserverait la qualité de la relation humaine.

Pour concrétiser cette idée, la jeune femme a souhaité s’entourer de personnes sensibles au handicap. C’est tout naturellement vers APF France handicap qu’elle s’est tournée pour une production 100% made in France. En effet, APF Entreprises, le réseau du secteur adapté et protégé d’APF France handicap, partage les valeurs portées par ce projet et dispose du savoir-faire nécessaire pour accompagner le projet.

Déjà impliquée dans le projet « Résilience » depuis le début de la crise sanitaire avec une dizaine d’entreprises adaptées d’APF Entreprises, l’association a pu rapidement sensibiliser ses collaborateurs aux atouts de ce masque inclusif : réutilisable (20 lavages à 60°), offrant un design ergonomique, notamment avec sa bande transparente anti-buée éloignée de la bouche pour permettre une meilleure élocution.

Enfin, une barrette nasale est amovible selon les préférences du porteur. Deux modèles existent : élastiques et lanières.

Il est à ce jour, le seul masque à fenêtre testé et approuvé par la Direction Générale de l’Armement (DGA) conforme à la note interministérielle du 29 mars 2020 et ses récentes mises à jour.

Ce masque inclusif de catégorie 1 assure une efficacité de filtration de 98% des particules émises d’une taille supérieure ou égale à trois microns (à l’état neuf comme après 20 lavages).

Cette collaboration avec la start-up Asa Initia s’inscrit dans la mission d’APF France handicap qui se mobilise pour développer des filières dans de nouveaux secteurs particulièrement porteurs. En répondant aux besoins exprimés par des clients ou partenaires, l’association souhaite créer des emplois durables, tout en répondant à des enjeux sociétaux d’actualité. Cela passe par le repérage de jeunes entrepreneurs innovants et la capacité à se mobiliser rapidement pour concrétiser leurs projets.

Après une phase de prototypage, les premiers masques ont été confectionnés dans l’entreprise adaptée d’APF Entreprises à Evreux. Progressivement d’autres établissements sont mobilisés.

Ainsi les établissements APF Entreprises de Ludres (54), Epinal (88) et Illkirch (67) sont en production. D’autres comme Briec (29), Amiens (80), Calais (62), Noisy (93), Sauvagnon (64), Echirolles (38) sont en phase de préparation.

En juillet une première livraison a été faite à Amazon pour équiper ses salariés sourds et malentendants. Le masque inclusif® devrait rapidement sortir du spectre du handicap et trouver sa place dans divers secteurs comme l’éducation ou le médical. Ses nombreux atouts (meilleur confort, moins anxiogène, nettoyage en machine) devraient rapidement séduire de nouveaux profils d’utilisateurs, notamment dans la perspective d’une utilisation généralisée du masque (entreprises, centre-ville).

« Pour répondre aux futures demandes, l’expertise des collaborateurs du réseau du secteur adapté et protégé d’APF France handicap est une vraie valeur ajoutée. La plupart de nos entreprises ont déjà produit des masques pour le secteur médical au début du confinement. Nous sommes fiers de ce savoir-faire qui est d’ailleurs reconnue par Sophie Cluzel, Secrétaire d’État chargée des Personnes Handicapées. Elle souhaite généraliser le masque transparent pour toutes et tous » explique Serge Widawski, directeur APF Entreprises.

Pour répondre à l’engouement que connait déjà le masque inclusif, APF France handicap prévoit d’augmenter sa capacité de production. L’association mobilise ses savoir-faire dans cette perspective.

Il s’agit de finaliser et de déployer le process de fabrication dans ses établissements, d’investir dans les équipements nécessaires à la confection, de gérer les problématiques d’approvisionnement pour les matières premières – un enjeu de taille durant la période estivale – et de mettre en place des partenariats pour atteindre rapidement une capacité de production satisfaisante au niveau national.

Sur ce dernier point, APF France handicap est en contact avec l’Union Nationale des Entreprises Adaptées et la filière Résilience, soutenue par le Haut-commissariat à l’inclusion.

À terme, ce sont plus de 80 000 masques par mois qui vont être fabriqués.

« C’est un bel exemple de mobilisation du monde du handicap au service de l’inclusion universelle » ajoute Serge Widawski.

A savoir :

APF France handicap Occitanie est une importante organisation française, reconnue d’utilité publique, de défense et de représentation des personnes en situation de handicap et de leurs proches. Rassemblant 100 000 acteurs, elle intervient dans tous les domaines de la vie quotidienne grâce à son réseau régional de proximité. L’association agit pour l’égalité des droits, la citoyenneté, la participation sociale et le libre choix de vie des personnes en situation de handicap et de leur famille. Avec 10 % de sa population en situation de handicap, la région Occitanie peut s’appuyer sur l’énergie d’APF France handicap Occitanie pour défendre les droits des personnes et militer pour une région inclusive.

APF France handicap Occitanie en chiffres :

  • 3 800 adhérents et professionnels ;
  • Plus de 1 500 usagers ;
  • 45 structures : délégations et établissements médico- sociaux ;
  • 2 ESAT (Etablissement et Service d’Aide par le Travail) et 1 EA (Entreprise adaptée) ;
  • 1 bureau de représentation dans chaque département.
Ecomnews - Adds