Ecomnews - Adds
Toulouse : L'économie repasse au vert, tourisme, implantation de nouvelles entreprises ..
Par Charline Poullain publié le 22 OCT 2021 à 09:48
L’Agence d’attractivité de Toulouse Métropole a dressé son bilan annuel balayant tous les secteurs importants pour le développement économique du territoire : tourisme, économie, meetings…  La reprise est bien là, de nouvelles entreprises s’implantent sur la zone toulousaine, le Meett joue son rôle de vitrine et les touristes étaient au rendez-vous cet été. Seul le tourisme d’affaires reste à la traîne. 

La reprise est là

« 2021, ça pulse ! », assure Jean-Claude Dardelet, président de l’Agence d’attractivité de Toulouse Métropole. Ce qui se constate en premier lieu avec le tourisme : « Il y a eu un effet de rattrapage cet été, même les acteurs touristiques ont été surpris du rythme de la reprise », précise Adrien Harmel, le directeur adjoint de l’Agence d’attractivité, en charge de l’office tourisme de Toulouse.

Ainsi l’hôtellerie du centre-ville a bien tiré son épingle du jeu, a contrario de celle de la zone aéroportuaire.

« Il y a eu un réel engouement pour les sites qui reflètent l’ADN de Toulouse comme la Cité de l’Espace (avec plus de 110 000 visiteurs en juillet et août), Aéroscopia… ». Adrien Harmel cite également les nouvelles activités aquatiques mises en place sur la Garonne, comme la location de bateaux électriques, du paddle… Tout cela profite aux Toulousains qui deviennent eux-mêmes prescripteurs.

?id=tYdnbygNnpohVOMaQqpcr86Eb2piGMPB

Le tourisme de loisirs devance le tourisme d’affaires

Grand évènement à venir : en décembre et janvier, le Festival des Lanternes se tiendra pour la première fois à Blagnac et non plus à Gaillac dans le Tarn.

Pas moins de 600 000 visiteurs sont attendus pour une déambulation nocturne au milieu d’un millier de lanternes géantes. Un quart d'entre eux pourraient bien générer une nuitée sur place.

Le tourisme de loisirs passe ainsi devant le tourisme d’affaires, qui peine à redécoller. C’est une nouveauté dans la zone où le ratio était traditionnellement de 30 % loisirs et 70 % business.

« En revanche, on observe des durées de séjour un peu plus longues », souligne Jean-Claude Dardelet.

Implantation de 30 nouvelles entreprises

À noter l’implantation cette année sur la métropole toulousaine d’une trentaine d’entreprises dans des domaines pointus, tels le spatial, l’intelligence artificielle, la santé, les biotechnologies…

Quant au secteur aéronautique, « il est en train de changer et de prendre un virage vert », analyse Silvia Ferrari, directrice adjointe Invest in Toulouse.

?id=CWBoWqkXoLvLehaaAM8NmkTX6Af0ter6

Le Meett fait passer Toulouse dans la cour des grands

En septembre dernier, le Meett, le nouveau parc des expositions et centre des conventions de Toulouse Métropole, a enfin été inauguré (Ecomnews - Toulouse se dote d’un des plus grands parcs des expositions de France ).

« Toulouse joue désormais dans la cour des grands », souligne Jean-Claude Dardelet. 6 % seulement des manifestations auraient été annulées avec la pandémie, les autres s’étant repositionnées. Le premier grand salon fut les Rencontres nationales du transport public fin septembre, d’autres suivront sur la mobilité de demain, ainsi que des rendez-vous européens.

Ecomnews - Adds