Ecomnews - Adds
Tour d’horizon des grands projets des Métropoles du Sud de la France
Par Rédaction publié le 06 AOÛT 2018 à 17:18
Les Métropoles du Sud sont désormais les poumons économiques de la France avec de nombreux projets dans chacune d’elles. Démonstration avec les journalistes d’Ecomnews en direct de Lyon, Nice, Marseille, Montpellier, Toulouse et Bordeaux qui reviennent sur les faits les plus marquants de l’année.

Lyon :

9 600 entreprises ont été créées en 2017 dans la métropole de Lyon soit 2 560 de plus qu'en 2016. Une croissance de 14%, selon l'étude OPALE (Observatoire Partenarial Lyonnais en Économie) qui place Lyon en tête des grandes métropoles françaises, à égalité avec Bordeaux.

Suite à une levée de fonds de 3 millions d’euros, le réseau d’incubateurs 1Kubator a lancé 3 nouveaux programmes d’incubation, 1KTech, 1KFabrik et 1KTeamUp ainsi que 2 programmes d’accélération, prévus pour la rentrée 2018.

Le nouveau quartier de la Saulaie, va constituer une nouvelle porte d’entrée au Sud-Ouest de la Métropole, grâce à la reconversion des anciennes friches de la SNCF.

Ce projet proposera une mixité d’usages entre nouveaux logements et logements réhabilités du quartier actuel. Ce développement immobilier économique permettra l’arrivée d’environ 3 500 salariés dans le quartier qui s’ajouteront aux 1 500 salariés y travaillant quotidiennement au sein des 142 entreprises implantées.

?id=uAuEBAAUlr4N9gey84zwfrtTCin8HcVR

Nice :

Fin juin, la Ville de Nice a inauguré le premier tronçon de la ligne 2 du tramway, qui parcourt 7 km entre le Cadam et Magnan.

En décembre, le tronçon Magnan-Aéroport de Nice, sera mis en service, et en juin 2019, la ligne 2 reliera Jean Médecin. Enfin, en septembre 2019 elle ira jusqu'au port Lympia.

Avec une capacité de 140 000 passagers par jour, le coût total de l’opération a été évalué à 770 millions d’euros dont 206,4 millions d’euros de subventions.

Elle permettra de relier la ville au 3ème aéroport français. Nice-Côte d'Azur qui a battu son record de fréquentation en 2017 avec 13,3 millions de passagers, soit une croissance de 7,1%.

?id=ghDXM84LX1m5CId8LlToRLtsbsZ8Fiqy

Marseille :

Début juillet, l’OM et Arema (filière de Bouygues exploitant du stade Vélodrome jusque-là) ont trouvé un accord pour l’exploitation du stade. Une passe stratégique pour l’OM qui entend, à l’image des grands clubs européens, optimiser la gestion du stade tout en renforçant l’activité à la fois les événements sportifs, événementiels et culturels.

Monaco Marine, une entreprise spécialisée dans la maintenance et la réparation des yachts de luxe, a remporté un appel d'offres sur le Grand Port Maritime de Marseille. Sur cinq hectares, elle va investir 50 millions d'euros pour développer un pôle qui permettra de réaliser tous types de travaux sur des yachts.

?id=vK3aQoB9JH4JSWpGLCIu4BqFCYAJ5TaG

Montpellier :

Le Business Innovation Center (BIC) de Montpellier a été classé 2ème meilleur incubateur au monde, par UBI Global, un organisme international. L’incubateur montpelliérain se place ainsi derrière Dublin et devant Rio. Montpellier est la seule métropole française figurant dans le top 10 de ce classement. Créé en 1987, l’incubateur a accompagné plus de 670 jeunes pousses,

Début juillet, la Ville de Montpellier et le Montpellier Hérault Sport Club (MHSC) ont annoncé la construction d’un nouveau stade de football qui portera le nom de "Louis Nicollin".

Un montage public-privé sous forme de société anonyme dont les actionnaires principaux et majoritaires seront le groupe Nicollin et le MHSC et ses partenaires, la ville et la Serm seront deuxième actionnaire.

Le coût du projet global sera de 200 millions d'euros, incluant 150 millions d'euros pour le stade qui aura une capacité d'environ 30 000 places.

Pose de la première pierre en 2019 et ouverture prévue en 2022-2023

?id=XZUCYyCzPHiuHRM4cojhBvcOpbpqhPEe

Toulouse :

Le chantier du Parc des Expositions et Centre de Convention/Congrès (PEx) est le plus vaste de la région Occitanie.

Un investissement de 311 millions d’euros HT ! Le site couvre 100 hectares avec 3 bâtiments qui vont sortir de terre : un hall d'exposition, un centre de convention pouvant accueillir jusqu'à 10 000 personnes et un parking en silo de 3 000 places.

Les retombées économiques ont été chiffrées à 220 millions d’euros par an !

L’Occitanie Tower sera le futur gratte-ciel de Toulouse, signé Daniel Libeskind, architecte américain. La tour de 150 mètres de haut sera construite sur un terrain appartenant à SNCF Immobilier, sur le site de l’ex-tri postal de Matabiau. L’immeuble abritera à l’horizon 2022 des bureaux, un hôtel Hilton, un restaurant panoramique, une centaine de logements et commerces.

Le projet, qui devrait coûter entre 120 et 150 millions d’euros, est confié à la Compagnie de Phalsbourg. La tour doit être édifiée à l’horizon 2021-2022.

?id=VQrBU6F6EkhyL6slHyWkhIXkJ2DVBqL5

Bordeaux :

Après Ubisoft Betclic ou Hermès, Bordeaux Métropole a attiré 80 nouvelles entreprises, représentant plus de 2 100 emplois en 2017. Soit une augmentation de 130% par rapport à 2014, et + 39% par rapport à 2016.

Et l’année 2018 a déjà bien démarré avec 53 dossiers selon Invest in Bordeaux, l’association de Bordeaux Métropole en charge d’accompagner les projets d’entreprises.

Pour toutes ces implantations la combinaison du dynamisme de l'écosystème local, de la qualité de vie et de l’accessibilité en train a joué.

Un an après sa mise en circulation, le bilan de la LGV qui permet de relier Bordeaux depuis Paris en 2h04, est positif avec 5,5 millions de voyageurs arrivés à Bordeaux, soit une hausse de 70% !

Conséquence : les loyers ont augmenté de 15%, mais le coût de la vie bordelaise reste 20% en dessous du coût de la vie à Paris.

?id=QJtzZ2StdgQorcKkwyqvytXzROVOXHxo

Ecomnews - Adds