Ecomnews - Adds
Les trois éoliennes au large de Leucate et Le Barcarès verront bien le jour
Par Denys Bédarride publié le 11 DEC 2020 à 09:57
Le projet de la ferme pilote de trois éoliennes au large de Leucate et Le Barcarès a franchi dernièrement une nouvelle étape, avec l’obtention définitive et sans recours des autorisations administratives. Ce qui conduit les deux maîtres d’ouvrage, LEFGL et RTE (Réseau de Transport d’Électricité) à préciser le planning de construction et de mise en service de la ferme pilote et de son raccordement.

Le projet EFGL est devenu le 1er projet de ferme pilote éolien flottant définitivement autorisé et sans recours en Méditerranée. Cette nouvelle étape majeure franchie confirme le travail réalisé depuis le lancement du projet début 2017 et les efforts d’information et de concertation déployés par les équipes.

Ils avaient déjà conduit à l’avis favorable unanime du Parc naturel marin du golfe du Lion et au succès d’une campagne de financement participatif (1 million d’euros collectés dont 60% localement, pour la poursuite des études de vent en mer).

Ce travail de co-construction du projet EFGL se poursuit, avec la mise en place, début 2021, du Comité de suivi technique associant les principales parties prenantes concernées. Il s’intègre dans une démarche de mise en oeuvre d’un programme de suivi environnemental très conséquent, visant à améliorer les connaissances et constituer un retour d’expérience indispensable au développement de la filière.

Parallèlement, pour ce qui concerne la ferme pilote, les travaux d’ingénierie ainsi que les démarches de financement et de contractualisation avec les principaux partenaires se poursuivent. Ils vont permettre aux actionnaires du projet, Ocean Winds, société commune dans l’éolien en mer détenue à parts égales entre Engie et EDP Renewables, et la Banque des Territoires de prendre la Décision Finale d’Investissement au printemps prochain.

Pour raccorder le parc éolien au réseau électrique existant, RTE, le gestionnaire du Réseau de Transport d’Electricité, va créer une liaison électrique sous-marine et souterraine à 63 000 volts sur une vingtaine de kilomètres.

Les travaux de RTE sont prévus à compter de l’automne 2021 pour une durée de deux ans. Ils débuteront par la construction de la liaison électrique souterraine. A terre, au niveau de la plage, la technique du forage dirigé sera utilisée pour permettre le passage de câbles souterrain sans nécessité d’ouvrir de tranchée.

L’ouvrage enterré, appelé chambre de jonction, qui fait le lien entre la liaison sous-marine et la liaison souterraine sera quant à lui installé à proximité du parking situé au bout du Cours de la Méditerranée au Barcarès, côté plage.

En mer, les travaux d’installation du câble électrique sous- marin sont prévus en 2022. Une fois les travaux achevés, aucune installation RTE ne sera visible en terre comme en mer.

Projet structurant au service de l’outil industriel français, le projet EFGL, qui représente un investissement global de 215 M€, bénéficiera en particulier aux entreprises des régions Occitanie et Sud : ingénierie chez PPI à Aix-en-Provence, construction métallique dans le chantier de EIFFAGE à Fos-sur-Mer.

La phase de développement du projet a déjà mobilisé plus d’une dizaine d’entreprises de la Région Occitanie. La logistique, le stockage et l’assemblage avant installation en mer seront réalisés à Port-La Nouvelle, dans l’Aude, durant le deuxième semestre 2022.

Voici le calendrier :

2021 :

Printemps : Décision Finale d’Investissement

Automne : Démarrage des premiers travaux du raccordement électrique (liaison souterraine)

Été/Automne 2022 :

Achèvement de la construction des flotteurs à Fos-sur-Mer et remorquage jusqu’à Port-La Nouvelle
Assemblage des éoliennes sur les flotteurs à Port-La Nouvelle

Installation de la ferme pilote sur site à Pose du câble électrique sous-marin

Début 2023 :

Mise en service

Ecomnews - Adds