#AeroportDeBordeaux #Bordeaux #Covid19 #Economie #Environnement #NouvelleAquitaine #Transport #Bordeaux #NouvelleAquitaine
redaction
3 février 2022 Dernière mise à jour le Jeudi 3 Février 2022 à 08:02

En 2021, l’activité de l’Aéroport de Bordeaux re­prend avec 35% de voyageurs supplémentaires par rapport à 2020. La crise sanitaire a restreint les voyages, avec une baisse des passagers de près de 60 % par rapport à 2019. La SA Aéroport de Bordeaux-

?id=rieqmTFCJysY7YLhi6KX7ZZIk7aNI2Bt

L’été 2021, et la reprise du voyage de loisirs, a bel et bien marqué un tournant dans la relance à l’Aéroport de Bordeaux. Près de 50% des passagers annuels se sont envolés entre le mois de juin et de septembre de ou vers l’une des 71 destinations proposées au pic de la saison ; à noter une offre de vols inédite vers la Corse, la Grèce et les Baléares.

Sans surprise, en 2021, les contraintes sanitaires ont favorisé les voyages nationaux pour plus de la moitié et les 2/3 des passagers de Bordeaux ont emprunté un vol low-cost.

« A l’heure de tirer le bilan d’une nouvelle année très particulière pour le transport aérien, les équipes de l’aéroport et des compagnies aériennes ont su faire preuve d’agilité. La flexibilité d’exploitation et l’attractivité du territoire ont boosté la relance du programme aérien en s’adaptant aux différentes contraintes liées à la pandémie. » précise Simon Dreschel, Président du directoire de la SA Aéroport de Bordeaux-Mérignac depuis août 2021.

D’autre part, le retour progressif des compagnies nationales comme Air France/KLM, Lufthansa/Swiss, Iberia, British Airways, ou bien Royal Air Maroc est un signal très encourageant de la confiance des compagnies dans le dynamisme économique du marché néo-aquitain.

?id=uGaS04dx1wfJDDsWRAExV8AWkjSsDMht

Même si l’année 2022 commence avec certaines incertitudes sanitaires, les signaux sont positifs et permettent d’envisager une reprise de l’activité à l’Aéroport de Bordeaux.

Plus de 80 destinations seront proposées aux néo-aquitains cet été et le retour des long-courriers, notamment vers le Canada après la Guadeloupe, nouveauté de fin d’année 2020.

De nouvelles lignes sont d’ores et déjà annoncées : Grenoble avec easyJet durant les vacances d’hiver, et pour le programme Eté : Athènes avec Volotea, Malte et l’ouverture inédite de Zadar en Croatie avec Ryanair.

Enfin, le retour de la compagnie Turkish Airlines vers le hub du nouvel aéroport d’Istanbul participe pleinement au renforcement de l’attractivité de Bordeaux à travers le monde.

Un aéroport plus vert

« Aujourd’hui, les enjeux environnementaux, sanitaires et sociaux, sont plus que jamais indissociables du développement de l’aéroport. Les nombreux projets menés à bien en 2021 et s’intensifiant en 2022, attestent une volonté de progrès rapide de la maîtrise des impacts environnementaux et l’évolution du confort offert aux usagers et aux partenaires commerciaux de l’aéroport. » assure Simon Dreschel.

Ainsi, quelques mois après l’installation de nouveaux convertisseurs « 400Hertz », limitant la consommation d’énergies fossiles pour alimenter les avions au sol, la jetée internationale certifiée Haute Qualité Environnementale  été inaugurée en octobre.

Le confort de ce nouveau bâtiment, doté d’un espace d’attente vaste et lumineux, trouve une continuité dans le Hall A préexistant, où de nombreux travaux de rénovation ont été réalisés. Des sas de reconnaissance biométrique dernière génération ont par ailleurs été installés, pour un passage plus fluide et rapide au contrôle d’inspection filtrage, à l’arrivée comme au départ.

Côté ville, le parking de proximité couvert « P0 » a fait peau neuve en fin d’année, avec des places plus spacieuses, un accès facilité en entrée et sortie par un système automatisé de lecture de plaques, et de nouvelles bornes de recharge pour véhicules électriques.

 

 

Réagissez à cet article

Vos commentaires

Rejoignez la discussion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.