#AgglomerationDeSophiaAntipolis #AlpesMaritimes #Antibes #Hydrogene #JeanLeonetti #RegionSudProvenceAlpesCoteDAzur #RenaudMuselier #Transport #Videos #Antibes #ProvenceAlpesCoteDAzur
Sanya Maignal
10 November 2022 Dernière mise à jour le Thursday, November 10, 2022 At 10:00 AM

Le nouveau dépôt de bus à Antibes réunit grâce à son architecture inédite toutes les fonctions nécessaires à l'exploitation et à la maintenance du réseau Envibus. Le site est le pionnier de par sa faible empreinte environnementale, la valorisation des déchets et le recyclage des eaux usées.

Pour réaliser les ambitions et répondre aux orientations de la Communauté d’agglomération Sophia Antipolis, Keolis, exploitant du réseau sophipolitain Envibus, s’est attaché à concevoir un projet de dépôt exemplaire réunissant dans un site unique toutes les fonctionnalités d’un réseau de transport public : exploitation, maintenance, remisage et administration. Ce nouveau dépôt situé dans le quartier des Trois Moulins à Antibes vient d’être inauguré par Renaud Muselier, Président de la Région SUD et Jean Leonetti, Président de la Communauté d’agglomération Sophia Antipolis et maire d’Antibes.

« C’est plus qu’un dépôt de bus, c’est un lieu de travail, c’est un bâtiment respectueux de l’environnement et c’est un outil indispensable pour les transports en commun, a souligné Jean Leonetti. C’était un challenge de réussir en trois ans, avec une contrainte financière forte, de produire ce bâtiment qui regroupe les 110 bus de la communauté d’agglomération. Ce dépôt est unique de par son respect majeur des clauses environnementales », se félicite le Président de la communauté d’agglomération.

Avec six niveaux dont quatre dédiés aux remisage des véhicules se dépôt présente une configuration totalement inédite pour un bâtiment de ce type. Ces atouts fonctionnels sont nombreux et permettent l’exploitation du réseau de manière la plus optimale. 

Jusqu’à 115 bus peuvent être entretenus sur place, le remisage est parfaitement sécurisé et le dépôt accueille également une station de compression de gaz naturel dédiée avec deux postes de distribution en charge rapide et 30 postes de charge lente. 

La station de compression à une capacité de remplissage d’environ 60 véhicules par jour. Afin d’assurer le ravitaillement des véhicules fonctionnant encore aux énergies fossiles une cuve de gasoil et ADBlue est également disponible directement sur le site. Une cabine de peinture spécialement dimensionnée pour les véhicules de la CASA permettra d’effectuer des retouches ponctuelles et la remise à niveau de la peinture de la flotte.

Performance environnementale et énergétique 

La Région a participé financièrement au projet ” qui correspond parfaitement à la stratégie régionale qui est de supprimer tout ce qui est producteur de CO2 tout en apportant le service de meilleure qualité qui soit, explique Renaud Muselier. On se retrouve ici dans un schéma où tout est à l’hydrogène ou électrique, on a regroupé trois dépôts en un. C’est exceptionnellement bien fait et remarquablement intégré. On apporte des réponses au réchauffement climatique », précise le Président de la Région SUD.

En effet, ce nouveau dépôt contribue d’un point de vue environnemental à la préservation du territoire notamment par la baisse des émissions des polluants et des gaz à effet de serre ainsi que par la diminution des consommations de matière première et de l’énergie. Il intègre tous les critères du label « Bâtiment Durable Méditerranéen » : panneaux photovoltaïques (75 mètres carrés permettant aux bureaux et aux ateliers de fonctionner en autonomie), plancher en béton bas carbone, cloison en bois recyclé… 

Au cours de la construction, Keolis est parvenu à valoriser plus de 75 % des déchets de chantier. Dans le dépôt un dispositif de recyclage de 95 % des eaux de lavage des carrosseries de bus a été mis en place pour ne pas dépasser 3500 m3 de consommation annuelle. 

24 millions d’euros pour améliorer les modes de déplacement doux

Engagée en faveur de la préservation du territoire, la Casa s’engage depuis deux décennies pour développer des modes de déplacement doux. Avec le réseau Envibus la Casa propose une tarification attractive, incitative, associée à une offre de transport en commun performante. Pour un bon maillage du territoire 29 lignes sont mises en place dont quatre lignes armatures, neuf lignes de maillage et trois navettes de village des services complémentaires en période estivale et en soirée.

Le coût du projet s’élève à 24 millions d’€ dont 10 % ont été financés par la Région et le reste par la communauté d’agglomération.